Maux de tête pendant 2 mois et plus... Causes et traitement

Accident vasculaire cérébral

Maux de tête pendant 2 mois et plus... Causes et traitement

Top 10 des questions sur les maux de tête

Il peut être facile de soulager les maux de tête. Mais, compte tenu du fait que cette affection a une nature et une évolution différentes (parfois un mal de tête pendant un mois entier, parfois seulement quelques heures voire quelques minutes; des douleurs peuvent survenir, tous les jours et de temps en temps), il est toujours bon de savoir ce que c'est sa cause. Une mauvaise nutrition, un manque de sommeil ou peut-être que l'alcool est à l'origine du problème?

Les réponses suivantes aux questions fréquemment posées vous aideront à éviter les problèmes que vous pourriez rencontrer chaque jour..

Test: Pourquoi ai-je souvent mal à la tête? Quelle est la raison?

Rejoignez notre groupe Telegram et soyez le premier informé des nouveaux tests! Aller à Telegram

  1. Les femmes ont-elles plus de maux de tête que les hommes? Oui. Responsable de cela, en particulier, les fluctuations hormonales pendant le cycle menstruel, la grossesse ou la ménopause. Cela est particulièrement vrai pour la douleur migraineuse - il y a trois femmes pour chaque homme affecté. Les maux de tête chez les femmes surviennent souvent en raison de changements dans les contraceptifs hormonaux ou les médicaments hormonaux pendant la période climatérique. Si de nouvelles crises après l'introduction de nouvelles pilules commencent à se produire beaucoup plus souvent (même tous les jours), il est temps de discuter de ce problème avec le gynécologue et de trouver des méthodes de traitement plus efficaces..
  2. Qui devrait aller chez le médecin? Tout d'abord, consultez un thérapeute. Il «lira» beaucoup de votre style de vie. Si cela ne fonctionne pas, consultez un algésiologue ou un neurologue. Vous pouvez les trouver dans les centres spécialisés de la douleur tels que les cliniques de neurologie.
  3. Si votre tête vous fait mal tous les jours, existe-t-il un risque de tumeur cérébrale? Ceci est hautement improbable. La grande majorité des maux de tête ont une explication beaucoup plus prosaïque. De plus, la tumeur, paradoxalement, ne fait pas mal pendant longtemps (d'autant plus, tous les jours), et peut initialement se manifester de différentes manières, telles que des difficultés d'élocution et des troubles de la coordination motrice..
  4. Céphalalgie en grappe - qu'est-ce que c'est? Ce sont des crises de douleur aiguës et intenses dans lesquelles la douleur est localisée autour des yeux et dans les tempes. L'attaque dure de 60 à 180 minutes, elle peut survenir plus d'une fois tous les deux jours (tous les jours), la douleur peut réveiller une personne du sommeil. L'attaque a tendance à apparaître par périodes de 4 à 8 semaines, suivies d'une pause d'environ 6 mois. La douleur se développe en quelques minutes. Le problème s'accompagne d'hyperémie conjonctivale, de larmoiement, d'écoulement nasal, de transpiration, de constriction des pupilles, de diminution ou d'œdème des paupières. Les gens confondent souvent la céphalalgie en grappe avec la migraine, bien que les migraines classiques et courantes diffèrent à bien des égards de cette maladie. La douleur en grappes touche plus d'hommes que de femmes, tandis que dans le cas des migraines, c'est l'inverse. Cette maladie se caractérise par le fait qu'elle débute généralement chez les jeunes, et est une maladie rare car elle touche moins de 1% de la population. Les analgésiques en vente libre aident, mais très peu.
  5. Un mal de tête peut-il provenir du chocolat? C'est un phénomène assez exceptionnel, surestimé par beaucoup de gens, mais parfois il peut causer des maux de tête non seulement au chocolat, mais aussi aux fromages affinés, aux agrumes, à l'alcool ou à la sauce soja. Si vous avez observé une corrélation entre ces phénomènes, abandonnez les déclencheurs, surtout si l'attaque s'accompagne en plus de somnolence, d'irritabilité, etc. Une explication pourrait être le fait que lors de la première phase, certaines personnes ont un fort désir de sucreries. Ils attrapent le chocolat et le blâment pour la douleur..
  6. Comment les maux de tête et la nourriture chinoise sont-ils liés? Certaines personnes sont sensibles au glutamate monosodique, largement utilisé dans la cuisine chinoise pour ses propriétés exaltantes de goût. Mais avec cela, ce produit chimique cause des maux de tête. C'est un sel d'acide glutamique, qui agit comme un neurotransmetteur dans le corps humain. Après l'ingestion de grandes quantités de glutamate, une personne peut ressentir une douleur et une raideur musculaire, de la transpiration ou des maux de tête. Ces symptômes, qui peuvent même apparaître tous les jours, sont collectivement appelés «syndrome de la nourriture chinoise», parfois aussi appelé «mal de tête de la restauration rapide»..
  7. Et si vous n'avez pas envie de prendre des pilules? L'acupuncture (acupuncture) est l'une des méthodes sur lesquelles les médecins s'appuient. Cette méthode de médecine chinoise fonctionne en stimulant des points spécifiques du corps avec de minuscules aiguilles insérées dans la peau. Des méthodes thérapeutiques purement mécaniques sont recommandées pour les jeunes enfants ou les femmes enceintes - un foulard assez étroitement noué autour du front. Avec les migraines, la chaleur aide, que ce soit une compresse ou même la chaleur d'un sèche-cheveux. Pour les maux de tête récurrents (qui ne surviennent pas tous les jours), vous pouvez également appliquer une compresse froide. Ne placez pas de blocs de glace ou de légumes surgelés directement sur votre tête; enroulez une serviette autour. Pour les douleurs causées par la raideur des muscles du cou et du dos, le massage aidera partiellement (à des fins préventives, vous pouvez masser légèrement le cou tous les jours).
  8. Le café ou le thé peuvent-ils aider? Quelqu'un a remarqué qu'une tasse de café ou de thé peut apporter un soulagement. Cela pourrait être dû à la caféine ou à la théine qu'ils contiennent. De plus, la caféine est ajoutée directement à certains types d'analgésiques, ce qui améliore et accélère leur effet. Mais attention, ces boissons déshydratent l'organisme, ce qui peut encore aggraver le problème. Par conséquent, en plus d'une tasse de café, buvez au moins un demi-litre d'eau ordinaire..
  9. Le mal de tête s'applique-t-il également aux enfants? Pourquoi? Habituellement, la céphalalgie chez les enfants est associée à la colonne cervicale ou à une migraine naissante. Il n'est pas nécessaire de penser immédiatement au pire diagnostic. Assez de 5 loisirs pendant la semaine ou de parents en querelle - et un enfant sensible a des problèmes. Les raisons sont parfois très simples: découvrez la quantité de liquide que l'enfant a bu par jour, combien d'heures il a passé devant la télévision ou l'ordinateur et s'il a une bonne vue. Ce sont les déficiences visuelles naissantes qui peuvent causer des maux de tête, par conséquent, testez votre vision. La meilleure option serait de consulter un ophtalmologiste.
  10. Les enfants peuvent-ils aussi avoir des migraines? Oui, il peut déjà apparaître chez les enfants d'âge préscolaire et ses symptômes peuvent ne pas toujours ressembler à ceux des adultes. Plus qu'un adulte, les enfants et les adolescents s'inquiètent des malaises gastriques. Parfois, ces symptômes peuvent survenir même sans mal de tête. Le plus souvent, les enfants qui ont des problèmes en voyageant ou en voyageant simplement dans les transports publics sont confrontés à des migraines et la maladie, contrairement aux adultes, affecte les garçons et les filles dans la même proportion. La situation commence à changer avec le début des règles. Une bonne prévention pour ces enfants est un horaire de sommeil régulier. Les antiémétiques et les analgésiques peuvent aider, ce qu'un spécialiste vous conseillera.

Comment gérer un mal de tête?

Selon les experts, plus de 70% de la population mondiale souffre de maux de tête, et cette affection peut avoir diverses causes. Ceux-ci inclus:

  1. La baisse de la pression atmosphérique par temps de pluie.
  2. Surmené.
  3. Impact du climatiseur intérieur.
  4. Bureaux encombrés où les gens passent presque tous les jours.
  5. Smog dans les rues.
  6. Une fatigue excessive.
  7. Stress.

Que faire?

  1. Une quantité suffisante de sommeil, d'exercice, d'air extérieur (frais, propre!), Une exposition réduite au stress et beaucoup de liquides peuvent aider à prévenir les problèmes..
  2. Les maux de tête peuvent également être une réaction à un stress mental ou émotionnel, ou résulter d'une consommation excessive d'alcool.
  3. La céphalalgie peut être traitée avec certains médicaments ou herbes en vente libre.
  4. Une douleur récurrente régulièrement (surtout si elle survient tous les jours) nécessite des soins médicaux.
  5. Des médicaments spéciaux sont nécessaires pour traiter les migraines.
  6. Des températures trop élevées affaiblissent le corps humain. L'accompagnement désagréable des températures élevées peut être la déshydratation, qui conduit souvent à des maux de tête à long terme. Faites attention à cela!
  7. Si la douleur est soudaine, de simples analgésiques tels que le paracétamol, l'ibuprofène ou l'aspirine et d'autres analgésiques peuvent être utilisés pour la soulager. Vous pouvez faire appel au pouvoir curatif des herbes, par exemple sous forme de thé..
  8. Pour assurer l'effet suffisant de la tisane, il est nécessaire de boire plusieurs tasses par jour. Recommandé un demi-litre par jour. Bon pour, par exemple, la camomille, la fleur de la passion et la mélisse.
  9. À titre préventif, un rythme quotidien régulier aidera (hygiène et sommeil suffisant, activité physique adaptée).
  10. Cependant, si la douleur est chronique et ne disparaît pas après quelques jours, consultez votre médecin.!
  11. La plupart des enfants et des adolescents courent un risque de blessures, souvent associées à des maux de tête. Les blessures typiques comprennent les chutes de vélos, de patins ou de patins à roulettes.
  12. Le problème est souvent causé par l'utilisation incontrôlée d'analgésiques. Ceci, paradoxalement, s'applique aux analgésiques courants tels que l'aspirine, l'ibuprofène ou l'ergotamine..

Maux de tête 2 mois

Questions connexes et recommandées

5 réponses

Vous avez une diminution du flux sanguin dans l'artère vertébrale droite et une altération prononcée de l'écoulement veineux à droite. Tout est d'origine vertébrale. Cela signifie que vous souffrez d'ostéochondrose de la colonne cervicale et qu'elle a pincé l'artère vertébrale, qui alimente le cerveau en sang, qui, à son tour, subit une privation d'oxygène et ne reçoit pas la quantité de glucose nécessaire pour nourrir les cellules cérébrales. Tous vos symptômes sont dus à cela. On vous a prescrit un bon traitement, mais le plus important est manquant, des médicaments vasculaires qui vous permettent de faire passer plus de sang dans les vaisseaux du cerveau et des médicaments pour améliorer la nutrition des cellules cérébrales ont été prescrits, mais si la nourriture ne va pas aux cellules cérébrales, ces médicaments ne sont pas efficaces..

Vous devez subir une échographie Doppler des vaisseaux du cerveau et du cou pour confirmer le diagnostic. Pour le rendez-vous de traitement, contactez un neurologue ou vous pouvez me contacter, mais mieux aussi, en avançant des questions dans la file d'attente. J'ai une longue file d'attente, mais en raison des circonstances, je ne peux toujours pas répondre à un grand nombre de questions par jour.

Recherche du site

Et si j'ai une question similaire mais différente?

Si vous n'avez pas trouvé les informations dont vous avez besoin parmi les réponses à cette question, ou si votre problème est légèrement différent de celui présenté, essayez de poser une question supplémentaire au médecin sur la même page si elle est liée à la question principale. Vous pouvez également poser une nouvelle question, et après un certain temps, nos médecins y répondront. C'est gratuit. Vous pouvez également rechercher les informations dont vous avez besoin dans des questions similaires sur cette page ou via la page de recherche de site. Nous vous serons très reconnaissants si vous nous recommandez à vos amis sur les réseaux sociaux..

Medportal 03online.com effectue des consultations médicales en mode de correspondance avec les médecins du site. C'est là que vous obtenez des réponses de vrais praticiens dans leur domaine. En ce moment, sur le site, vous pouvez obtenir des conseils dans 50 domaines: allergologue, anesthésiste-réanimateur, vénéréologue, gastro-entérologue, hématologue, généticien, gynécologue, homéopathe, dermatologue, gynécologue pédiatrique, neurologue pédiatrique, urologue pédiatrique, chirurgien endocrinien pédiatrique, chirurgien endocrinien pédiatrique, spécialiste des maladies infectieuses, cardiologue, cosmétologue, orthophoniste, ORL, mammologue, avocat médical, narcologue, neuropathologiste, neurochirurgien, néphrologue, nutritionniste, oncologue, urologue, orthopédiste-traumatologue, ophtalmologiste, pédiatre, chirurgien plasticien, rhumatologue, psychologue, radiologue, sexologue-andrologue, dentiste, trichologue, urologue, pharmacien, phytothérapeute, phlébologue, chirurgien, endocrinologue.

Nous répondons à 96,72% des questions.

Maux de tête tous les jours pendant 2 mois

Un mois a un mal de tête - causes et traitement

Comme vous le comprenez, la seule façon de déterminer la raison pour laquelle vous ressentez un mal de tête constant est basée sur les résultats d'un examen médical. Chaque cas de maladie nécessite sa propre approche et ses propres recherches. Par conséquent, tout d'abord, vous devez vous rendre à un rendez-vous avec votre médecin généraliste..

Chaque petit détail peut être important pour poser un diagnostic correct. Par conséquent, vous devez vous souvenir exactement du moment où vous avez remarqué les premiers signes de la maladie ou du début de vos maux de tête..

Dans ce cas, il faut distinguer les maux de tête persistants et prolongés. Ils parlent du premier dans le cas où il n'apparaît en vous que dans le processus de réveil, puis, comme le second est ressenti dans un rêve, ou vous ne pouvez pas dormir du tout à cause de la douleur.

Par conséquent, avant d'aller chez le médecin, réfléchissez à nouveau à tout. Essayez de localiser le mal de tête - il peut être ressenti au niveau du front, des tempes ou à l'arrière de la tête, ou vous avez une douleur dans une partie spécifique de votre tête.

Ou le mal de tête change régulièrement d'emplacement. Cela peut être, par exemple, en cas d'intoxication du corps, lorsque le mal de tête n'a pas une localisation exacte et peut être ressenti dans différentes parties de la tête, est diffus.

Déterminez également la nature de votre mal de tête - pressant, aigu ou lancinant. Y a-t-il d'autres symptômes, tels que fièvre, faiblesse générale, nausées, vomissements, maux d'estomac ou selles. Y a-t-il des sensations douloureuses ailleurs que dans la tête, par exemple dans le cou.

Sur la base de vos propos, le médecin établira un historique médical et, après l'avoir étudié, pourra déterminer une liste des causes les plus probables de cette pathologie. Mais le diagnostic final ne sera posé qu'après avoir passé des tests sanguins et urinaires généraux, ainsi que plusieurs tests matériels..

Comme vous le comprenez, la seule façon de déterminer la raison pour laquelle vous ressentez un mal de tête constant est basée sur les résultats d'un examen médical. Chaque cas de maladie nécessite sa propre approche et ses propres recherches. Par conséquent, tout d'abord, vous devez vous rendre à un rendez-vous avec votre médecin généraliste..

Chaque petit détail peut être important pour poser un diagnostic correct. Par conséquent, vous devez vous souvenir exactement du moment où vous avez remarqué les premiers signes de la maladie ou du début de vos maux de tête..

Dans ce cas, il faut distinguer les maux de tête persistants et prolongés. Ils parlent du premier dans le cas où il n'apparaît en vous que dans le processus de réveil, puis, comme le second est ressenti dans un rêve, ou vous ne pouvez pas dormir du tout à cause de la douleur.

Par conséquent, avant d'aller chez le médecin, réfléchissez à nouveau à tout. Essayez de localiser le mal de tête - il peut être ressenti au niveau du front, des tempes ou à l'arrière de la tête, ou vous avez une douleur dans une partie spécifique de votre tête.

Ou le mal de tête change régulièrement d'emplacement. Cela peut être, par exemple, en cas d'intoxication du corps, lorsque le mal de tête n'a pas une localisation exacte et peut être ressenti dans différentes parties de la tête, est diffus.

Déterminez également la nature de votre mal de tête - pressant, aigu ou lancinant. Y a-t-il d'autres symptômes, tels que fièvre, faiblesse générale, nausées, vomissements, maux d'estomac ou selles. Y a-t-il des sensations douloureuses ailleurs que dans la tête, par exemple dans le cou.

Sur la base de vos propos, le médecin établira un historique médical et, après l'avoir étudié, pourra déterminer une liste des causes les plus probables de cette pathologie. Mais le diagnostic final ne sera posé qu'après avoir passé des tests sanguins et urinaires généraux, ainsi que plusieurs tests matériels..

Bonjour, j'ai 15 ans. Depuis le deuxième mois, j'ai mal à la tête.

Il y a six mois, une IRM était réalisée, elle montrait: dilatation modérée de l'espace liquide céphalo-rachidien externe, le médecin prescrivait des médicaments: diacarbe, asparkam, ronocyte, vitamines b1 et b6, ténotène, neuralon, cereton. J'ai tout bu et tout percé, et tout a semblé disparaître. Sur la base de ce diagnostic, le médecin a également diagnostiqué une dystonie végétative-vasculaire..

Comment gérer un mal de tête?

Chef du centre médical Dr Zinchuk

Selon les experts, plus de 70% de la population mondiale souffre de maux de tête, et cette affection peut avoir diverses causes. Ceux-ci inclus:

  1. La baisse de la pression atmosphérique par temps de pluie.
  2. Surmené.
  3. Impact du climatiseur intérieur.
  4. Bureaux encombrés où les gens passent presque tous les jours.
  5. Smog dans les rues.
  6. Une fatigue excessive.
  7. Stress.

Si un mois a mal à la tête - traitement

Avec un mal de tête persistant pendant une longue période, vous devez tout d'abord poser le bon diagnostic, puis prescrire un traitement. Il peut viser à la fois à éliminer la cause du mal de tête et à éliminer ce symptôme lui-même..

Utiliser uniquement des anti-inflammatoires ou des analgésiques traditionnels tels que l'ibuprofène, le paracétamol ou l'aspirine ou d'autres médicaments non stéroïdiens n'est pas très efficace..

Par conséquent, tout d'abord, il est nécessaire d'éliminer la cause directe de la pathologie. Pour cela, les fonctionnalités suivantes sont utilisées:

  • normalisation et stabilisation de la pression artérielle;
  • intervention chirurgicale et ablation des néoplasmes;
  • thérapie par perfusion et chélation pour intoxication industrielle;
  • traitement de l'hypoxie cérébrale à l'aide de bêtabloquants et de médicaments nootropes.

Après avoir éliminé la cause sous-jacente du mal de tête, l'état du patient revient généralement à la normale rapidement. Non seulement les maux de tête disparaissent, mais également les symptômes qui les accompagnent, par exemple une faiblesse générale ou des nausées.

Avec un mal de tête persistant pendant une longue période, vous devez tout d'abord poser le bon diagnostic, puis prescrire un traitement. Il peut viser à la fois à éliminer la cause du mal de tête et à éliminer ce symptôme lui-même..

Utiliser uniquement des anti-inflammatoires ou des analgésiques traditionnels tels que l'ibuprofène, le paracétamol ou l'aspirine ou d'autres médicaments non stéroïdiens n'est pas très efficace..

Par conséquent, tout d'abord, il est nécessaire d'éliminer la cause directe de la pathologie. Pour cela, les fonctionnalités suivantes sont utilisées:

  • normalisation et stabilisation de la pression artérielle;
  • intervention chirurgicale et ablation des néoplasmes;
  • thérapie par perfusion et chélation pour intoxication industrielle;
  • traitement de l'hypoxie cérébrale à l'aide de bêtabloquants et de médicaments nootropes.

Après avoir éliminé la cause sous-jacente du mal de tête, l'état du patient revient généralement à la normale rapidement. Non seulement les maux de tête disparaissent, mais également les symptômes qui les accompagnent, par exemple une faiblesse générale ou des nausées.

Maux de tête tous les jours (4 mois)

DarrokSS

Débutant

Bonjour, je m'appelle Sergey, j'ai 24 ans, poids 73, je vis dans la région proche de Moscou.

J'ai mal à la tête tous les jours pendant 2 mois. J'essaierai de tout décrire avec le plus de détails possible, j'espère que quelqu'un daignera approfondir mon problème et donner des recommandations. Je n’ai pas joint le questionnaire, car Je ferais mieux de tout décrire en détail dans l'histoire elle-même plus loin...

La tête fait constamment mal du matin au soir, les symptômes et la force de la douleur peuvent changer à la fois au cours de la journée et d'une semaine à l'autre.

Par exemple, au début, la zone de l'œil gauche, de l'orbite, de la pommette et de la tempe était la plus dérangeante. Il y avait une douleur sourde et douloureuse constante dans l'orbite et les pommettes + dans les mêmes zones à certaines périodes, il y avait une douleur aiguë et intense de tir.

De plus, périodiquement, j'ai commencé à ressentir de la lourdeur et de la douleur à l'arrière de la tête et du cou au centre et à gauche. Aussi, périodiquement, on pouvait sentir la compression des tempes des deux côtés. Il y avait souvent le sentiment que la douleur était de type cervicogène, c.-à-d. va du cou à la tempe sur le côté gauche et, parfois, gravement blessé.

Au cours des dernières semaines, il y a une sensation constante de lourdeur, de constriction, d'inconfort à l'arrière de la tête et du cou. Une compression a commencé à apparaître de temps en temps dans la région du sommet de la tête (il semble, je pense, sur GB de tension). La principale différence est que la douleur constante dans la zone de l'orbite a disparu, même si dans une moindre mesure elle persiste.

Et, en plus de tout cela, il y a presque tous les jours une douleur prolongée à l'avant du cou, sous la mâchoire inférieure. Douleur des deux côtés, là où il y a des fossettes. Cela peut parfois être assez fort.

En général, le matin, au réveil, l'état semble plus ou moins supportable, mais on a souvent le sentiment qu'il n'est toujours pas idéal. Pendant que je conduis au travail et que je viens au bureau (le travail consiste dans le fait que je passe quelques heures à faire des affaires au bureau, puis je voyage autour de Moscou, c'est-à-dire que c'est surtout en voyage, je marche beaucoup et je ne m'assois pas de 9 à 18 heures sur un lieu), mais lorsque j'arrive au bureau, le plus souvent les symptômes de la douleur entrent dans une phase active et je me sens atrocement malade. Je continue de travailler, mais c'est affreux, c'est impossible de vivre comme ça. Quand je rentre à la maison et que je me repose, cela devient plus tolérant. Mais tout de même, même si je reste à la maison toute la journée le week-end, la douleur est constamment présente.

Je ne remarque pas d'augmentation ou de diminution de la douleur avec un changement de position corporelle, avec le calme ou l'activité physique. Il n'y a pas de vomissements, pas de bruit ou de photophobie. Peu importe comment je mesure ma tension artérielle, elle se situe dans les limites normales. Je n'ai reçu aucune blessure.

Je suis allé voir trois neurologues rémunérés. Le premier, selon les résultats de l'IRM, a commencé à me traiter pour une pression intracrânienne élevée et un mauvais débit veineux. A bu du diacarbe, du vazobral, du detralex. Aucun effet. Parmi les analgésiques, au fait, j'ai essayé l'ibuprofène, la citramone, le paracétamol et la pentalgin - je n'ai pas ressenti l'effet. Eh bien, pour moi, il est extrêmement douteux que j'aie ICP, car il n'y a aucun symptôme de cela. Pas de vertiges, pas de mouches, pas de nausées, vérifié le fond de l'œil avec un ophtalmologiste - normal.

Le deuxième neurologue a palpé le cou, a dit qu'il y avait une tendinite des muscles du cou et a suggéré que j'avais une inflammation des articulations intervertébrales de la colonne cervicale. Sur ses instructions, je suis allé à l'ENT. Il n'a identifié que la pharyngolaryngite chronique, rien de plus intéressant.

Les deux neurologues ont vérifié ma réaction, ma coordination, avec un marteau - tout va bien.

Il y a une semaine, j'ai visité le troisième neurologue (cette fois un chiropraticien), il m'a dit que ma colonne cervicale était en très mauvais état, il a ajusté plusieurs vertèbres pour moi et maintenant je lui rend visite 2 fois par semaine pour des séances de thérapie manuelle. Développer la région cervicale. Il dit que ses muscles du cou sont très tendus.

Il est également intéressant de noter qu'il y a environ 3 mois, j'ai subi un stress sévère (mon père a eu une crise cardiaque, a subi une opération, il a survécu), et les premiers signes d'hypertension sont obtenus quelques semaines après. Je ne sais pas si cela aurait pu affecter.

En général, je ne sais plus quoi faire. Je souffre beaucoup depuis 2 mois, je ne vais nulle part, je ne fais rien, je ne vis pas normalement, un sentiment constant de dépression. Chaque neurologue dit son propre truc, on ne sait pas qui croire et quoi faire. Les 2 premiers neurologues ont dit que, par exemple, rien ne devait être fait avec la colonne cervicale, et quand il est venu chez le troisième (chiropraticien), il a été horrifié par l'état du cou et a dit qu'il fallait d'abord s'en occuper. Maintenant, 2 fois par semaine pendant 10 minutes, il tourne la tête et effectue ses manipulations.

Peut-être que quelqu'un donnera son avis sur la situation ou recommandera ce que je peux faire d'autre, où aller (à Moscou)?

Maux de tête pendant 2 mois et plus... Causes et traitement

Maux de tête pendant 2 mois et plus... Causes et traitement

Il peut être facile de soulager les maux de tête. Mais, compte tenu du fait que cette affection a une nature et une évolution différentes (parfois un mal de tête pendant un mois entier, parfois seulement quelques heures voire quelques minutes; des douleurs peuvent survenir, tous les jours et de temps en temps), il est toujours bon de savoir ce que c'est sa cause. Une mauvaise nutrition, un manque de sommeil ou peut-être que l'alcool est à l'origine du problème?

Les réponses suivantes aux questions fréquemment posées vous aideront à éviter les problèmes que vous pourriez rencontrer chaque jour..

1. Les femmes ont-elles plus de maux de tête que les hommes? Oui. Responsable de cela, en particulier, les fluctuations hormonales pendant le cycle menstruel, la grossesse ou la ménopause. Cela est particulièrement vrai pour la douleur migraineuse - il y a trois femmes pour chaque homme affecté.

Les maux de tête chez les femmes surviennent souvent en raison de modifications des contraceptifs hormonaux ou des médicaments hormonaux. Période climatique.

Si de nouvelles crises après l'introduction de nouvelles pilules commencent à se produire beaucoup plus souvent (même tous les jours), il est temps de discuter de ce problème avec le gynécologue et de trouver des méthodes de traitement plus efficaces..

2. Qui a besoin de voir un médecin? Tout d'abord, consultez un thérapeute. Il «lira» beaucoup de votre style de vie. Si cela ne fonctionne pas, consultez un algésiologue ou un neurologue. Vous pouvez les trouver dans les centres spécialisés de la douleur tels que les cliniques de neurologie.

3. Si vous avez mal à la tête tous les jours, existe-t-il un risque de tumeur cérébrale? Ceci est hautement improbable. La grande majorité des maux de tête ont une explication beaucoup plus prosaïque. De plus, la tumeur, paradoxalement, ne fait pas mal pendant longtemps (d'autant plus, tous les jours), et peut initialement se manifester de différentes manières, telles que des difficultés d'élocution et des troubles de la coordination motrice..

4. Céphalalgie en grappes - qu'est-ce que c'est? Ce sont des crises de douleur aiguës et intenses dans lesquelles la douleur est localisée autour des yeux et dans les tempes. L'attaque dure de 60 à 180 minutes, peut survenir plus d'une fois tous les deux jours (tous les jours), la douleur peut réveiller une personne du sommeil.

L'attaque a tendance à apparaître par périodes de 4 à 8 semaines, suivies d'une pause d'environ 6 mois. La douleur se développe en quelques minutes. Le problème s'accompagne d'hyperémie conjonctivale, de larmoiement, d'écoulement nasal, de transpiration, de constriction des pupilles, de diminution ou de gonflement des paupières.

Les gens confondent souvent la céphalalgie en grappe avec la migraine, bien que les migraines classiques et courantes diffèrent à bien des égards de cette maladie. La douleur en grappes touche plus d'hommes que de femmes, tandis que dans le cas des migraines, c'est l'inverse.

Cette maladie se caractérise par le fait qu'elle débute généralement chez les jeunes, et est une maladie rare car elle touche moins de 1% de la population. Les analgésiques en vente libre aident, mais très peu.

5. Un mal de tête peut-il provenir du chocolat? C'est un phénomène assez exceptionnel, surestimé par de nombreuses personnes, mais parfois il peut provoquer un mal de tête non seulement au chocolat, mais aussi aux fromages mûrs, aux agrumes, à l'alcool ou à la sauce soja.

Si vous avez observé une corrélation entre ces phénomènes, abandonnez les déclencheurs, surtout si l'attaque s'accompagne en plus de somnolence, d'irritabilité, etc. Une explication peut être le fait que pendant la première phase, certaines personnes ont un fort désir de sucreries..

Ils attrapent le chocolat et le blâment pour la douleur..

6. Comment les maux de tête sont-ils liés à la nourriture chinoise? Certaines personnes sont sensibles au glutamate monosodique, largement utilisé dans la cuisine chinoise pour ses propriétés exaltantes de goût. Mais avec cela, ce produit chimique provoque des maux de tête..

C'est un sel d'acide glutamique, qui agit comme un neurotransmetteur dans le corps humain. Après l'ingestion de grandes quantités de glutamate, une personne peut ressentir de la douleur et une raideur musculaire, de la transpiration ou des maux de tête.

Ces symptômes, qui peuvent même apparaître tous les jours, sont collectivement appelés «syndrome de la nourriture chinoise», parfois aussi appelé «mal de tête de la restauration rapide»..

7. Et si vous n'avez pas envie de prendre des pilules? L'acupuncture (acupuncture) est l'une des méthodes sur lesquelles les médecins s'appuient. Cette méthode de médecine chinoise fonctionne en stimulant des points spécifiques du corps avec de minuscules aiguilles insérées dans la peau..

Des méthodes thérapeutiques purement mécaniques sont recommandées pour les jeunes enfants ou les femmes enceintes - un foulard assez étroitement noué autour du front. Avec les migraines, la chaleur aide, que ce soit une compresse ou même la chaleur d'un sèche-cheveux.

Pour les maux de tête récurrents (qui ne surviennent pas tous les jours), vous pouvez également appliquer une compresse froide. Ne placez pas de sacs de glace ou de légumes surgelés directement sur votre tête, enroulez une serviette autour.

Pour les douleurs causées par la raideur des muscles du cou et du dos, le massage aidera partiellement (à des fins préventives, vous pouvez masser légèrement le cou tous les jours).

8. Le café ou le thé peuvent-ils aider? Quelqu'un a remarqué qu'une tasse de café ou de thé peut apporter un soulagement. Cela peut être dû à la caféine ou à la théine qu'ils contiennent..

De plus, la caféine est ajoutée directement à certains types d'analgésiques, ce qui améliore et accélère leur effet. Mais attention, ces boissons déshydratent l'organisme, ce qui peut encore aggraver le problème..

Par conséquent, en plus d'une tasse de café, buvez au moins un demi-litre d'eau ordinaire..

9. Le mal de tête s'applique-t-il également aux enfants? Pourquoi? Habituellement, la céphalalgie chez les enfants est associée à la colonne cervicale ou à une migraine naissante. Il n'est pas nécessaire de penser immédiatement au pire diagnostic. Assez de 5 loisirs par semaine ou de parents en querelle - et un enfant sensible a des problèmes.

Les raisons sont parfois très simples: découvrez la quantité de liquide que l'enfant a bu par jour, combien d'heures il a passé devant la télévision ou l'ordinateur et s'il a une bonne vue. Ce sont les déficiences visuelles naissantes qui peuvent causer des maux de tête, par conséquent, testez votre vision. La meilleure option serait de consulter un ophtalmologiste.

10. Les enfants peuvent-ils aussi avoir des migraines? Oui, il peut déjà apparaître chez les enfants d'âge préscolaire et ses symptômes peuvent ne pas toujours ressembler à ceux des adultes. Plus qu'un adulte, les enfants et les adolescents s'inquiètent des malaises gastriques. Parfois, ces symptômes peuvent survenir même sans mal de tête..

Le plus souvent, les enfants qui ont des problèmes en voyageant ou en voyageant simplement dans les transports publics sont confrontés à des migraines et la maladie, contrairement aux adultes, affecte les garçons et les filles dans la même proportion. La situation commence à changer avec le début des règles. Une bonne prévention pour ces enfants est de dormir régulièrement..

Les antiémétiques et les analgésiques peuvent aider, ce qu'un spécialiste vous conseillera.

Comment gérer un mal de tête?

Selon les experts, plus de 70% de la population mondiale souffre de maux de tête, et cette affection peut avoir diverses causes. Ceux-ci inclus:

1. La baisse de la pression atmosphérique par temps de pluie.

2. Surcharge de travail.

3. Effet du climatiseur intérieur.

4. Bureaux encombrés dans lesquels les gens passent presque tous les jours.

5. Smog dans les rues.

6. Fatigue excessive.

Que faire?

1. Une quantité suffisante de sommeil, d'exercice, de rester à l'air libre (frais, propre!), De réduire l'impact du stress et de beaucoup de liquide peut empêcher l'apparition de problèmes.

2. Les maux de tête peuvent également être une réaction à un stress mental ou émotionnel, ou survenir à la suite d'une consommation excessive d'alcool.

3. La céphalalgie peut être traitée avec certains médicaments ou herbes en vente libre.

4. Les douleurs récurrentes régulièrement (surtout si elles surviennent tous les jours) nécessitent des soins médicaux.

5. Pour le traitement des migraines, des médicaments spéciaux sont nécessaires.

6. Des températures trop élevées affaiblissent le corps humain. L'accompagnement désagréable des températures élevées peut être la déshydratation, qui conduit souvent à des maux de tête à long terme. Faites attention à cela!

7. Si la douleur est soudaine, vous pouvez prendre des analgésiques simples tels que le paracétamol, l'ibuprofène ou l'aspirine, ainsi que d'autres analgésiques, pour la soulager. Vous pouvez faire appel au pouvoir curatif des herbes, par exemple sous forme de thé..

8. Pour assurer l'effet suffisant de la tisane, vous devez boire plusieurs tasses par jour. Recommandé un demi-litre par jour. Bon pour, par exemple, la camomille, la fleur de la passion et la mélisse.

9. À titre préventif, un rythme quotidien régulier (hygiène et sommeil suffisant, activité physique adaptée) aidera.

10. Cependant, si la douleur est chronique et ne disparaît pas après quelques jours, consultez votre médecin.!

11. La plupart des enfants et des adolescents courent un risque de blessures, souvent associées à des maux de tête. Les blessures typiques comprennent les chutes de vélos, de patins ou de patins à roulettes.

12. La cause du problème est souvent l'utilisation incontrôlée d'analgésiques. Ceci, paradoxalement, s'applique aux analgésiques courants tels que l'aspirine, l'ibuprofène ou l'ergotamine..

Le mal de tête ne disparaît pas pendant longtemps pour des raisons de traitement

Un mal de tête est souvent le signe qu'un problème survient dans le corps. Cette condition peut durer de quelques secondes à plusieurs jours, voire des mois. Si vous avez mal à la tête pendant une semaine, cela peut être le signe d'une maladie grave..

Par conséquent, vous ne devez pas subir de sensations désagréables, mais vous devez immédiatement contacter un spécialiste. Il existe à la fois des méthodes médicinales pour traiter les maux de tête et la médecine traditionnelle pour aider à faire face aux migraines prolongées..

Causes des maux de tête prolongés

Il y a de nombreuses raisons à l'apparition d'un mal de tête. Un inconfort à long terme peut être associé à des lésions organiques de certaines zones du cortex cérébral. Quelles sont les causes de la douleur??

  • Migraine. Cette maladie est particulièrement fréquente chez les femmes de plus de 30 ans..
  • Céphalée de tension.
  • Méningite ou encéphalite.
  • Traumatisme grave entraînant une commotion cérébrale.
  • Maladies du système vasculaire.
  • Modifications de la pression intracrânienne, etc..

Des maux de tête peuvent survenir avec le syndrome post-alcoolique. Mais dans de tels cas, la durée ne diffère pas et disparaît généralement en quelques heures..

Au début du développement des ARVI, les patients notent également des douleurs dans l'occiput ou les tempes. Ils peuvent être observés dans les premiers jours suivant le début de la maladie..

L'inconfort est soulagé par des médicaments et disparaît généralement complètement après un traitement efficace de l'infection.

Premiers secours pour les maux de tête

Si une tête fait mal pendant plusieurs jours, cela sert de signal de danger..

L'attention médicale immédiate est particulièrement importante dans les cas suivants:

  • Douleur d'une nature inconnue, nouvelle dans les sensations.
  • Le syndrome de la douleur survient uniquement le matin, pendant plusieurs jours d'affilée et le soir, il passe.
  • Des symptômes concomitants sont apparus: engourdissement d'une des parties du corps, essoufflement, vomissements, faiblesse, etc..
  • La douleur ne fait qu'empirer avec le temps.

Si vous présentez l'un de ces symptômes, vous devez consulter un spécialiste (neurologue ou thérapeute). Pour obtenir des résultats fiables, vous devrez faire une tomodensitométrie ou une IRM. En présence de maladies graves associées à des lésions cérébrales, le diagnostic aidera à les identifier en temps opportun.

Dans le cas où la tête fait mal pendant le troisième jour et la pression artérielle est élevée, ces deux conditions sont interdépendantes. Le spasme vasculaire provoque une gêne, qui peut être complétée par des nausées et une faiblesse.

Si c'est la cause de la migraine, vous devez procéder comme suit:

  • Tout d'abord, vous devez mesurer la pression artérielle, afin de ne pas douter qu'elle est vraiment augmentée.
  • Si c'est le cas, vous devez prendre un antispasmodique, vous reposer un peu.
  • Aide à soulager les crampes et favorise la circulation sanguine du bain de pieds chaud de la tête.

L'infection à adénovirus peut être accompagnée de douleur.

Cette maladie est transmise par des gouttelettes en suspension dans l'air et présente plusieurs symptômes:

  • Augmentation de la température;
  • Manque d'appétit;
  • Congestion nasale ou mucus épais;
  • Mal de gorge, etc..

Avec cette maladie, des maux de tête peuvent apparaître pendant toute la durée de la maladie. Ils sont traités de manière symptomatique; les médicaments conventionnels (analgésiques) sont généralement suffisants.

Types de maux de tête

Le mal de tête (céphalalgie) est de différents types:

  • vasculaire,
  • névralgique,
  • associée à une tension musculaire, etc..

Chacun d'eux se manifeste d'une manière différente. La durée des sensations désagréables y est liée. Certains patients se plaignent que la migraine ne lâche pas leur deuxième jour, tandis que dans d'autres, cela peut prendre un mois, voire plus..

Lorsque les parois des vaisseaux sanguins sont étirées, diverses maladies surviennent:

  1. hypertension,
  2. hypotension,
  3. migraine, etc..

Le syndrome de la douleur se manifeste par des battements contondants et pulsants.

Les sensations désagréables sont souvent accompagnées de:

  • la nausée,
  • pâleur,
  • assombrissement des yeux.

Dans ces situations, un traitement à long terme de la maladie elle-même, prescrit par un médecin, est nécessaire. L'une des causes de la maladie est un stress intense. Cela est particulièrement vrai pour les personnes ayant un travail et un style de vie sédentaires. Assis dans une position inconfortable, le grignotage conduit au fait que le cerveau ne reçoit pas suffisamment d'oxygène.

Cela se manifeste par des maux de tête, qui apparaissent en fin d'après-midi. Dans de tels cas, il n'est pas nécessaire de prendre les pilules tout de suite. Une simple promenade au grand air, du yoga ou de l'aérobic peut aider à se débarrasser des symptômes désagréables..

Migraine: causes et traitement

La migraine est souvent la cause d'un mal de tête le troisième jour..

Distinguer cette maladie des autres n'est pas difficile..

  • Premièrement, il n'y a généralement qu'un seul côté de la douleur.
  • Deuxièmement, la douleur palpite.

Toute activité physique ne fait qu'augmenter l'inconfort. Une promenade au grand air n'aidera pas dans ce cas..

On pense que les femmes sont plus susceptibles de souffrir de migraines que les hommes. Cela est dû aux caractéristiques hormonales du corps féminin. La prise de contraceptifs ne fait qu'aggraver la situation. Les migraines peuvent être liées au cycle et commencent souvent un jour spécifique de la semaine (par exemple, la veille de vos règles, etc.). Un facteur provoquant une exacerbation de la maladie peut être un stress sévère.

Ce qui n'aidera pas avec les migraines:

  • prendre des antispasmodiques;
  • analgésiques (ils ne sont efficaces que pour les manifestations bénignes de la maladie);
  • promenades en plein air;
  • activité physique.

Qu'est-ce qui réduira la crise:

  • prendre des médicaments spéciaux prescrits par un spécialiste;
  • silence, manque de lumière vive et de sons forts;
  • bon repos et sommeil;
  • serre-tête serré.

Néoplasmes dans le cerveau

Toute néoplasie cérébrale entraîne un mal de tête pendant une longue période, par exemple un mois.

Les tumeurs sont presque toujours accompagnées de douleur. La douleur peut être légère au début et devenir plus perceptible vers la fin de la journée. Les kystes parasites entraînent également des symptômes désagréables. Pour les déterminer, vous avez besoin de diagnostics rapides et de haute qualité, vers lesquels un spécialiste se dirigera.

Si vous avez mal à la tête pendant un mois, cela peut être dû à des maladies inflammatoires. Dans la plupart des cas, il s'agit d'une encéphalite ou d'une méningite. Les douleurs sont caractérisées non seulement par la durée, mais aussi par une forte intensité. Les analgésiques n'aideront pas dans une telle situation, ce qui peut grandement compliquer le traitement..

La douleur peut durer une semaine ou plus en raison de l'utilisation constante d'analgésiques. Dans une telle situation, un syndrome secondaire est isolé..

Les maux de tête d'intensité faible à modérée diffèrent cependant en fréquence. Parfois, une personne se réveille avec l'apparition de sensations désagréables. Cette situation peut déboucher sur une céphalalgie chronique, difficile à traiter..

En moyenne, après l'arrêt du médicament, le syndrome douloureux devrait disparaître avec le temps..

Traitement de la céphalalgie

Que le mal de tête persiste pendant le troisième ou le quatrième jour, il ne doit pas être toléré. C'est souvent le signe qui indique des problèmes dans le corps, en particulier le cerveau..

L'auto-thérapie avec des analgésiques ne doit pas dépasser trois jours. Si l'état ne s'est pas amélioré, vous devriez consulter un spécialiste.

L'efficacité du traitement prescrit dépend d'un diagnostic rapide et de haute qualité..

Le complexe utilise les méthodes suivantes:

  • thérapie manuelle;
  • procédures de physiothérapie;
  • des compresses;
  • médicaments;
  • gymnastique de rattrapage;
  • massage;
  • acupuncture, etc..

En aucun cas, vous ne devez souffrir de maux de tête. Surtout s'ils vous dérangent pendant plusieurs jours. Après tout, ce syndrome cache souvent une maladie plutôt dangereuse..

Le traitement doit être prescrit par un spécialiste, après un diagnostic approfondi et une identification de la cause de la maladie.

Avec cette maladie, vous devez contacter un neurologue qui déterminera à quel point la céphalalgie est inoffensive pour l'état général du patient et les méthodes d'influence thérapeutique sur celle-ci..

Maux de tête à long terme - ce qui se cache derrière cette maladie

Il existe de nombreux types de maux de tête de durée variable. Les maux de tête prolongés se caractérisent par une évolution intense, surviennent plus de 15 jours par mois et peuvent laisser présager une maladie grave.

Il est difficile de rencontrer une personne souffrant d'un seul type de syndromes douloureux à la tête. Pour une raison quelconque, les sensations douloureuses peuvent alterner ou être mélangées. En fonction du mécanisme d'apparition et des symptômes, les maux de tête prolongés sont divisés dans les catégories suivantes:

  1. Vasculaire. La pathologie se produit avec un rétrécissement ou une dilatation des vaisseaux sanguins, avec une hypotension ou une pression artérielle élevée, ainsi qu'avec d'autres maladies vasculaires: athérosclérose, migraine. En même temps, des sensations pulsatiles dans les tempes et des vertiges apparaissent..
  2. La douleur due à une surcharge musculaire provoque un stress, une position inconfortable prolongée du corps et des maladies de la colonne vertébrale. Une personne ressent des spasmes à l'arrière de la tête et autour de la tête.
  3. Névralgie. Les maladies névralgiques provoquent des crises à court terme lorsque la zone du visage est touchée et peuvent résulter d'une inflammation du nerf trijumeau ou occipital.
  4. Liquorodynamique. Pression intracrânienne, hydrocéphalie, maladies inflammatoires du cerveau, divers kystes du cerveau sont provoqués par un trouble de la circulation du liquide céphalo-rachidien à travers les vaisseaux.
  5. Toxique. Il se manifeste lorsque le corps est intoxiqué par des substances nocives, des médicaments. L'empoisonnement peut être la raison pour laquelle la tête fait mal pendant une longue période.
  6. Infectieux. Formé sous l'influence d'infections virales, ARVI, sinusite, sinusite frontale, méningite et encéphalite.
  7. Conséquences des lésions cérébrales ou des tissus mous. Les symptômes peuvent apparaître beaucoup plus tard, de sorte que les ecchymoses dans la région du crâne ne peuvent être ignorées par un spécialiste.
  8. Oncologique. Les maux de tête prolongés sont un compagnon fréquent des tumeurs et des néoplasmes dans les organes du système nerveux central. Caractérisé par l'intensité, le manque de soulagement lors de la prise d'analgésiques, les troubles de la démarche et de l'élocution du patient.

Les raisons

Il peut y avoir de nombreuses raisons pour lesquelles une tête fait mal tous les jours.

Migraine

L'attaque peut survenir soudainement et durer de 4 à 72 heures. Dans le même temps, on observe une photophobie, des nausées, des déchirures, des sensations pulsatiles d'une partie de la tête, le plus souvent dans la tempe,.

Fluctuations de la pression artérielle

Avec l'hypertension, un mal de tête est très fréquent pendant plusieurs jours. Les spasmes sont localisés dans la région temporale et occipitale.

La névralgie du trijumeau

Les sensations de tir sur le visage sont un symptôme de névralgie. Une telle douleur peut survenir souvent, mais ne dure pas plus d'une minute, donnez-en aux oreilles ou à la mâchoire inférieure.

Abcès

Les processus purulents dans le cerveau, accompagnés d'une augmentation de la température, peuvent provoquer des syndromes douloureux prolongés qui se produisent dans les tempes et le front..

Artérite

L'artérite est une maladie infectieuse compliquée par de la fièvre, un gonflement du contour des yeux et des mouvements de tête difficiles. Le traitement de la maladie est difficile et peut prendre plusieurs années.

Déficience en fer

Une faible teneur constante en hémoglobine dans le sang peut provoquer des syndromes douloureux prolongés chez une personne. Dans le même temps, l'état de santé général s'aggrave, il y a une compression dans la tête, des vertiges, une faiblesse.

Infection à adénovirus

Les maladies inflammatoires des yeux et du système respiratoire peuvent entraîner l'apparition de spasmes douloureux constants dans la tête, une forte fièvre, des acouphènes, des nausées.

Méningite, encéphalite

Les maladies inflammatoires des méninges sont toujours accompagnées de douleurs prolongées, de frissons, d'une diminution de la vision et de l'audition, des évanouissements et des vertiges peuvent apparaître.

Maladies de la colonne vertébrale, ostéochondrose

Lorsque les artères vertébrales sont comprimées, les disques intervertébraux herniés font souvent mal dans les tempes et au centre de la tête. L'hypoxie, une circulation insuffisante des artères vertébrales entraînent une céphalalgie permanente.

Ischémie cérébrale

C'est une conséquence de l'athérosclérose ou de l'hypertension. Le rétrécissement des petits capillaires conduit à une privation d'oxygène du cerveau. En conséquence, des symptômes douloureux prolongés dans la tête se forment..

Abus de douleur

Le développement de syndromes douloureux abusifs se produit avec l'abus d'anti-inflammatoires non stéroïdiens et d'analgésiques.

Néoplasmes cérébraux

Les tumeurs, les kystes, les anévrismes vasculaires provoquent souvent une céphalalgie chronique, qui a tendance à se développer. Les manifestations concomitantes peuvent être une augmentation de la pression intracrânienne, des vomissements, des nausées, des troubles de l'élocution et de la coordination.

Céphalalgie du LCR

Les modifications de la pression intracrânienne entraînent des sensations douloureuses persistantes dans la tête, accompagnées de pulsations, de nausées et de vomissements..

Les facteurs externes provoquant le développement de symptômes de douleur à long terme dans la tête comprennent:

  1. Surmenage. Avec une attitude dédaigneuse au repos, une fatigue constante, une surtension se produit, caractérisée par une sensation de contraction de toute la surface de la tête et un courant constant..
  2. Changements hormonaux dans le corps. Les crampes prolongées dérangent souvent les adolescents, les femmes enceintes et les femmes pendant la ménopause.
  3. L'insomnie, le manque chronique de sommeil entraînent une diminution générale de la force corporelle et peuvent être un facteur causant des syndromes douloureux prolongés dans la tête..
  4. Stress, dépression, anxiété.
  5. Fatigue musculaire.

Premiers secours

Personne ne peut endurer un mal de tête pendant longtemps. Lorsque le mal de tête ne disparaît pas pendant plusieurs jours consécutifs, la personne est obligée de consulter un médecin.

Certaines maladies qui provoquent une longue évolution de la céphalalgie ne peuvent être traitées qu'à un stade précoce..

Alors, comment pouvons-nous nous aider avec les maux de tête à long terme de plusieurs manières:

  • les premiers secours pour la céphalalgie chronique sont les analgésiques aspirine, paracétamol, ibuprofène. Cependant, ils ne peuvent avoir qu'un effet temporaire;
  • si une douleur constante dans la tête inquiète une femme enceinte ou est causée par une intoxication, boire beaucoup d'eau plate, de jus de fruits, de décoctions à base de plantes aidera à réduire les symptômes. Cette méthode convient aux syndromes modérément sévères;
  • aux premiers signes d'une douleur imminente dans la tête, vous devez vous détendre et faire une pause, changer de position corporelle, boire du thé noir fort avec du sucre;
  • si une situation stressante est survenue, prenez un remède à base de plantes calmant, une solution de valériane ou d'agripaume;
  • faire un léger massage de la tête, du cou, des tempes;
  • prendre une douche de contraste ou un bain aux herbes aidera à prévenir une attaque au tout début;
  • s'il y a une tendance aux troubles vasculaires, une compresse froide ou des lotions chaudes aideront à la place de la localisation des spasmes.

Maux de tête tous les jours pendant 2 mois

Comme vous le comprenez, la seule façon de déterminer la raison pour laquelle vous ressentez un mal de tête constant est basée sur les résultats d'un examen médical. Chaque cas de maladie nécessite sa propre approche et ses propres recherches. Par conséquent, tout d'abord, vous devez vous rendre à un rendez-vous avec votre médecin généraliste..

Chaque petit détail peut être important pour poser un diagnostic correct. Par conséquent, vous devez vous souvenir exactement du moment où vous avez remarqué les premiers signes de la maladie ou du début de vos maux de tête..

Dans ce cas, il faut distinguer les maux de tête persistants et prolongés. Ils parlent du premier dans le cas où il n'apparaît en vous que dans le processus de réveil, puis, comme le second est ressenti dans un rêve, ou vous ne pouvez pas dormir du tout à cause de la douleur.

Par conséquent, avant d'aller chez le médecin, réfléchissez à nouveau à tout. Essayez de localiser le mal de tête - il peut être ressenti au niveau du front, des tempes ou à l'arrière de la tête, ou vous avez une douleur dans une partie spécifique de votre tête.

Ou le mal de tête change régulièrement d'emplacement. Cela peut être, par exemple, en cas d'intoxication du corps, lorsque le mal de tête n'a pas une localisation exacte et peut être ressenti dans différentes parties de la tête, est diffus.

Déterminez également la nature de votre mal de tête - pressant, aigu ou lancinant. Y a-t-il d'autres symptômes, tels que fièvre, faiblesse générale, nausées, vomissements, maux d'estomac ou selles. Y a-t-il des sensations douloureuses ailleurs que dans la tête, par exemple dans le cou.

Sur la base de vos propos, le médecin établira un historique médical et, après l'avoir étudié, pourra déterminer une liste des causes les plus probables de cette pathologie. Mais le diagnostic final ne sera posé qu'après avoir passé des tests sanguins et urinaires généraux, ainsi que plusieurs tests matériels..

Comme vous le comprenez, la seule façon de déterminer la raison pour laquelle vous ressentez un mal de tête constant est basée sur les résultats d'un examen médical. Chaque cas de maladie nécessite sa propre approche et ses propres recherches. Par conséquent, tout d'abord, vous devez vous rendre à un rendez-vous avec votre médecin généraliste..

Chaque petit détail peut être important pour poser un diagnostic correct. Par conséquent, vous devez vous souvenir exactement du moment où vous avez remarqué les premiers signes de la maladie ou du début de vos maux de tête..

Dans ce cas, il faut distinguer les maux de tête persistants et prolongés. Ils parlent du premier dans le cas où il n'apparaît en vous que dans le processus de réveil, puis, comme le second est ressenti dans un rêve, ou vous ne pouvez pas dormir du tout à cause de la douleur.

Par conséquent, avant d'aller chez le médecin, réfléchissez à nouveau à tout. Essayez de localiser le mal de tête - il peut être ressenti au niveau du front, des tempes ou à l'arrière de la tête, ou vous avez une douleur dans une partie spécifique de votre tête.

Ou le mal de tête change régulièrement d'emplacement. Cela peut être, par exemple, en cas d'intoxication du corps, lorsque le mal de tête n'a pas une localisation exacte et peut être ressenti dans différentes parties de la tête, est diffus.

Déterminez également la nature de votre mal de tête - pressant, aigu ou lancinant. Y a-t-il d'autres symptômes, tels que fièvre, faiblesse générale, nausées, vomissements, maux d'estomac ou selles. Y a-t-il des sensations douloureuses ailleurs que dans la tête, par exemple dans le cou.

Sur la base de vos propos, le médecin établira un historique médical et, après l'avoir étudié, pourra déterminer une liste des causes les plus probables de cette pathologie. Mais le diagnostic final ne sera posé qu'après avoir passé des tests sanguins et urinaires généraux, ainsi que plusieurs tests matériels..

Bonjour, j'ai 15 ans. Depuis le deuxième mois, j'ai mal à la tête.

Il y a six mois, une IRM était réalisée, elle montrait: dilatation modérée de l'espace liquide céphalo-rachidien externe, le médecin prescrivait des médicaments: diacarbe, asparkam, ronocyte, vitamines b1 et b6, ténotène, neuralon, cereton. J'ai tout bu et tout percé, et tout a semblé disparaître. Sur la base de ce diagnostic, le médecin a également diagnostiqué une dystonie végétative-vasculaire..

Si un mois a mal à la tête - traitement

Avec un mal de tête persistant pendant une longue période, vous devez tout d'abord poser le bon diagnostic, puis prescrire un traitement. Il peut viser à la fois à éliminer la cause du mal de tête et à éliminer ce symptôme lui-même..

Utiliser uniquement des anti-inflammatoires ou des analgésiques traditionnels tels que l'ibuprofène, le paracétamol ou l'aspirine ou d'autres médicaments non stéroïdiens n'est pas très efficace..

Par conséquent, tout d'abord, il est nécessaire d'éliminer la cause directe de la pathologie. Pour cela, les fonctionnalités suivantes sont utilisées:

  • normalisation et stabilisation de la pression artérielle;
  • intervention chirurgicale et ablation des néoplasmes;
  • thérapie par perfusion et chélation pour intoxication industrielle;
  • traitement de l'hypoxie cérébrale à l'aide de bêtabloquants et de médicaments nootropes.

Après avoir éliminé la cause sous-jacente du mal de tête, l'état du patient revient généralement à la normale rapidement. Non seulement les maux de tête disparaissent, mais également les symptômes qui les accompagnent, par exemple une faiblesse générale ou des nausées.

Avec un mal de tête persistant pendant une longue période, vous devez tout d'abord poser le bon diagnostic, puis prescrire un traitement. Il peut viser à la fois à éliminer la cause du mal de tête et à éliminer ce symptôme lui-même..

Utiliser uniquement des anti-inflammatoires ou des analgésiques traditionnels tels que l'ibuprofène, le paracétamol ou l'aspirine ou d'autres médicaments non stéroïdiens n'est pas très efficace..

Par conséquent, tout d'abord, il est nécessaire d'éliminer la cause directe de la pathologie. Pour cela, les fonctionnalités suivantes sont utilisées:

  • normalisation et stabilisation de la pression artérielle;
  • intervention chirurgicale et ablation des néoplasmes;
  • thérapie par perfusion et chélation pour intoxication industrielle;
  • traitement de l'hypoxie cérébrale à l'aide de bêtabloquants et de médicaments nootropes.

Après avoir éliminé la cause sous-jacente du mal de tête, l'état du patient revient généralement à la normale rapidement. Non seulement les maux de tête disparaissent, mais également les symptômes qui les accompagnent, par exemple une faiblesse générale ou des nausées.