Que faire si une personne s'est évanouie

Traitement

Tout le monde peut s'évanouir, quel que soit son sexe ou son âge. Par conséquent, il est nécessaire de connaître les règles de premiers secours dans une telle situation. Ceci est nécessaire pour ne pas se confondre et évaluer correctement la situation..

Les causes de l'évanouissement

Selon les dernières statistiques, 20% des personnes ont subi une perte de conscience à court terme au moins une fois dans leur vie. Cela se produit avec la personne elle-même ou avec ses parents, amis, connaissances. Les hommes et les femmes peuvent s'évanouir pour diverses raisons. Même un enfant peut s'évanouir en raison de certains facteurs. L'essentiel en ce moment n'est pas de paniquer, mais de savoir clairement quoi faire si une personne s'évanouit.

Tout d'abord, il convient de prêter attention aux raisons pour lesquelles une personne perd conscience. Il existe plusieurs conditions préalables courantes qui pourraient entraîner une perte de conscience à court terme. Ils sont unis par un facteur: une circulation sanguine altérée dans le cerveau. Les principales raisons pour lesquelles les gens s'évanouissent sont:

  • un changement de position corporelle survenu de manière inattendue ou brusque. Par exemple, une personne a commencé à se lever rapidement;
  • les conditions météorologiques, qui incluent la chaleur extrême ou l'étouffement;
  • activité physique excessive. Surtout quand une personne absolument pas préparée a commencé à suivre une formation;
  • expériences émotionnelles fortes et état de stress chronique;
  • des émotions telles que la peur, l'excitation, la panique, la peur;
  • diverses maladies du système cardiovasculaire;
  • grossesse;
  • pression artérielle élevée ou basse;
  • empoisonnement du corps avec de la nourriture ou des médicaments;
  • maladies localisées dans la colonne cervicale;
  • surmenage constant;
  • faibles taux d'hémoglobine dans le sang;
  • acclimatation;
  • soleil et coup de chaleur;
  • l'abus d'alcool;
  • si vous buvez du thé ou du café fort en grande quantité;
  • si vous ne mangez rien pendant une longue période et ressentez une forte faim;
  • blessures de gravité variable.

Une autre raison pour laquelle les gens s'évanouissent peut être un prélèvement sanguin pour analyse dans la salle de traitement. Cela se produit en raison du fait qu'une personne éprouve simultanément un sentiment de peur, de panique et de douleur..

En outre, il existe une condition préalable importante pour laquelle les femmes perdent souvent conscience. Ils s'efforcent toujours de bien paraître et à la recherche de formes idéales, ils ont recours à diverses pilules amaigrissantes. La plupart d'entre eux ont un effet diurétique, perturbent l'équilibre des fluides dans le corps, ce qui peut provoquer une perte de conscience à court terme.

Une personne peut remarquer des changements dans son état, qui deviennent les signes avant-coureurs d'un évanouissement imminent. Ceux-ci inclus:

  • augmentation du bruit ou du bourdonnement dans les oreilles;
  • le cœur commence à battre plus vite. De fortes pulsations peuvent être ressenties dans la poitrine ou le cou;
  • trouble respiratoire. Une personne peut éprouver une inhalation et une expiration rares ou, au contraire, trop fréquentes;
  • perte d'équilibre;
  • sensation de faiblesse générale et de malaise;
  • les membres commencent à s'engourdir;
  • l'apparition d'un assombrissement des yeux;
  • la tête commence à tourner.

Si vous ne fournissez pas les premiers soins, après ces symptômes, une personne a la peau pâle, les yeux roulent et une perte de conscience à court terme se produit. La victime tombe juste au sol.

Lorsqu'une personne perd soudainement connaissance, elle peut être gravement blessée ou blessée. La respiration de la victime ralentit, le pouls est mal ressenti. Certaines personnes ressentent de la sueur froide à travers la peau.

L'évanouissement peut survenir très rapidement ou survenir plusieurs heures après le facteur provoquant. Tout dépend de l'environnement et des caractéristiques individuelles de l'organisme. Si vous connaissez les signes avant-coureurs de l'évanouissement, vous pouvez éviter une perte de conscience à court terme, non seulement chez les personnes environnantes, mais même en vous-même..

Premiers secours

Il est d'une importance vitale en ce moment de ne pas se confondre, mais au contraire de se concentrer et de fournir les premiers soins. Il existe un certain algorithme selon lequel cela doit être fait. Les règles de base des premiers secours en cas d'évanouissement comprennent:

  1. Vérifiez la respiration et le pouls de la personne affectée. S'ils sont absents, vous devez immédiatement appeler l'équipe d'ambulance. Immédiatement après cela, vous devez commencer les mesures de réanimation.
  2. La personne doit être placée sur le dos. Il est préférable d'utiliser une surface horizontale ferme pour cela. La victime doit être allongée de manière à ce que ses jambes soient soulevées à 30 cm au-dessus de sa tête. Cette position aidera à normaliser la circulation sanguine, ce qui saturera le cerveau en oxygène. Si l'évanouissement se produit un jour d'été, la victime doit être déplacée à l'ombre.
  3. Fournissez de l'air frais. Il est préférable d'ouvrir une fenêtre ou une porte dans la pièce pour cela. Des facteurs tels que le pandémonium, la congestion, l'air moisi ne feront qu'aggraver l'état d'une personne.
  4. Si un homme s'est évanoui, vous devez desserrer le nœud de cravate, défaire les boutons du haut de la chemise. En cas de perte de conscience à court terme chez une femme, il est nécessaire de retirer tous les bijoux de son cou et de ne pas porter de vêtements serrés empêchant une bonne respiration. Si une personne a une ceinture, elle doit également être desserrée ou complètement détachée..
  5. Commencez à masser vos lobes d'oreille. Cela améliore la circulation sanguine vers la région de la tête, ce qui aidera à oxygéner le cerveau plus rapidement..

Si nécessaire, le visage de la victime peut être légèrement essuyé avec une serviette humide ou des lingettes humides. Si des évanouissements se produisent pendant la saison froide dans la rue, il est préférable de ne pas le faire, afin de ne pas provoquer de gelures.

Il convient également de rappeler qu'une personne peut s'évanouir pendant 5 minutes au maximum. Si, après toutes les mesures de premiers soins et après cette période, il ne revient pas à la raison, une équipe d'ambulances doit être appelée immédiatement. Des médecins qualifiés amèneront rapidement le patient à prendre conscience et établiront la cause de l'évanouissement profond.

Ce qu'il ne faut pas faire lors des premiers soins?

Les activités qui aideront à ramener une personne à ses sens après un évanouissement ne sont pas des actions ou des manipulations difficiles. Il est important de suivre la séquence correcte et d'éviter les erreurs courantes. Il est interdit à une personne inconsciente de faire ce qui suit:

  • versez de l'eau sur votre visage;
  • buvez n'importe quel liquide;
  • donnez différents types de médicaments. Cela est particulièrement vrai pour les médicaments pour le cœur et les antihypertenseurs..

Il est impératif de se rappeler que l'inhalation d'ammoniac et d'autres types de remèdes populaires ne peuvent être administrés à une personne que lorsqu'elle est dans un état pré-évanoui. S'il a déjà perdu connaissance, ces substances peuvent provoquer un spasme réflexe, ce qui entraînera une détérioration et une difficulté à respirer..

Évanouissement à l'intérieur

Il fait souvent trop chaud et étouffant à l'intérieur en été. Cela peut être la principale cause de perte de conscience à court terme chez les hommes et les femmes. Si une personne s'évanouit à l'intérieur, elle doit tout d'abord être transférée sur un canapé ou sur une autre surface horizontale. Un rouleau doit être placé sous les pieds de manière à ce qu'ils soient au-dessus du niveau de la tête. Cette position du corps aidera à normaliser rapidement la circulation sanguine et à donner vie à une personne..

Si la victime a une ceinture, une cravate ou des vêtements similaires, ils doivent être desserrés ou retirés complètement pour permettre à l'air de circuler. Le visage peut être essuyé avec des lingettes humides ou un mouchoir imbibé d'eau. Il ne doit pas être trop froid, au contraire, à température ambiante..

Dans une pièce étouffante, assurez-vous de fournir un apport d'air frais. Pour ce faire, vous pouvez ouvrir la fenêtre et les portes. Dans ce cas, la victime ne doit pas être dans un brouillon..

Une fois qu'une personne a repris ses esprits, elle peut être bu avec du thé doux et chaud. Cela aidera à éliminer l'inconfort après un évanouissement..

Si une personne ne reprend pas ses esprits pendant une longue période, il est nécessaire d'appeler une équipe d'ambulances. Les médecins qualifiés seront en mesure de déterminer avec précision la raison pour laquelle une personne s'évanouit constamment et de retirer rapidement la victime de cet état.

Perte de conscience dans la rue

Si une personne s'évanouit, dont les raisons peuvent être complètement différentes, en hiver, la victime doit être allongée sur le sol ou sur le banc le plus proche. Ne lui enlevez pas les vêtements extérieurs pour éviter les engelures. Lors de forts vents froids, il est nécessaire de protéger la victime de ses rafales. Pour ce faire, vous devez vous tenir du côté duquel il y a un fort flux d'air. En cas de perte de conscience en été, une personne doit tout d'abord être portée à l'ombre. Cela ne fera qu'empirer en plein soleil..

Si une personne a un foulard, une ceinture, un col de chemise, des bijoux et d'autres objets sur le cou, tout cela doit être desserré autant que possible ou complètement enlevé pour assurer une respiration normale. En hiver, vous pouvez vous frotter le visage avec de la neige. En été, essuyez avec des lingettes humides. En leur absence, même les jus de fruits feront l'affaire. Par exemple, la pastèque.

Pour s'assurer que tout est en ordre avec la personne qui s'est évanouie, il est nécessaire d'appeler une ambulance. Les médecins procéderont à un examen complet du patient, après quoi ils pourront identifier la véritable cause de la perte de conscience à court terme. Si nécessaire, il peut être hospitalisé afin de surveiller sa santé pendant plusieurs jours..

Que faire en cas de chaleur et d'insolation?

Très souvent lors de fortes chaleurs en été, la chaleur ou l'insolation provoquent des évanouissements. Dans ces cas, il est également très important de se concentrer et de fournir les premiers soins correctement..

Le coup de chaleur survient à la suite d'une exposition prolongée à des températures ambiantes élevées. Cela conduit à une surchauffe générale, dans laquelle une personne développe des sensations douloureuses. Le corps perd beaucoup de liquide, à cause de quoi le sang commence à s'épaissir et l'équilibre eau-sel est perturbé. En conséquence, le cerveau ne reçoit pas d'oxygène dans la quantité dont il a besoin pour fonctionner correctement. Il affecte également l'état du muscle cardiaque et des vaisseaux sanguins..

Les principaux signes d'un coup de chaleur sont:

  • se sentir submergé;
  • mal de crâne;
  • une personne est hantée par l'apathie et la léthargie;
  • peut se sentir malade;
  • vertiges.

Dans les situations les plus graves, des évanouissements et des convulsions peuvent survenir..

Il est très important en cas de perte de conscience à la suite d'un coup de chaleur d'éliminer la cause qui a provoqué une surchauffe du corps. Pour ce faire, vous devez déplacer la personne dans un endroit ombragé, ventiler la pièce. Pour atténuer la situation, il est recommandé à la victime d'envelopper ses mains avec une serviette humide ou tout autre chiffon et de fixer un récipient contenant de l'eau froide ou de la glace sur sa tête..

En cas d'insolation, une surchauffe générale du corps est également observée. Mais cela se produit en raison d'une exposition prolongée au soleil avec une tête découverte. Les symptômes et les premiers soins en cas d'insolation sont similaires à ceux de la chaleur. Si la victime ne va pas mieux, vous devez immédiatement appeler une ambulance.

Comment empêcher

Les situations ne sont pas rares lorsqu'une personne, seule dans un appartement ou dans un bureau, a l'impression de perdre connaissance. À ce moment, vous pouvez ressentir des acouphènes, qui s'intensifient à chaque seconde, ou des mouches sombres apparaissent devant vos yeux. La prochaine étape est un sentiment de détachement. Autrement dit, les objets commencent à se brouiller, il n'y a pas de clarté dans les yeux, il est impossible de se concentrer sur une chose. Il est très important d'éviter les évanouissements afin qu'ils ne causent pas de blessures..

S'il n'y a personne pour fournir les premiers soins et que l'état d'évanouissement approche, l'algorithme d'actions suivant doit être exécuté rapidement et correctement:

  1. Asseyez-vous ou allongez-vous. Si cela se produit en été dans la rue, vous devez choisir un endroit à l'ombre, en hiver - sur un banc..
  2. Si vous vous sentez étourdi, vous devez croiser rapidement vos jambes et appuyer votre dos contre tout support. Cela peut être un mur, un arbre, un pilier ou tout autre support vertical. Dans cette position, vous devez forcer les fesses et les jambes. Grâce à cela, le sang coulera rapidement dans la tête, ce qui empêchera la privation d'oxygène..
  3. Prendre des respirations profondes. Vous devez inspirer autant que vous avez de la force. Après cela, sortez votre estomac et respirez à nouveau. Ensuite, vous devez commencer à expirer progressivement. Dans ce cas, l'estomac doit être complètement aspiré. Avec chacune de ces inspirations et expirations, la respiration deviendra beaucoup plus facile. Ensuite, vous pouvez réguler la respiration en fonction de votre bien-être.
  4. Massez vos oreilles. Pour ce faire, vous devez agir sur les lobes et l'oreillette du bout des doigts. Le massage aidera à normaliser la circulation sanguine dans la tête.

S'il était possible d'éviter les évanouissements, mais que la condition reste lente, vous devez toujours appeler les médecins. Parfois, le corps donne ainsi des signaux indiquant qu'une défaillance se produit dans ses systèmes. Un diagnostic et une détermination rapides de la cause de l'évanouissement aideront à détecter et à guérir la maladie à un stade précoce. Pour cela, le patient est placé pour examen dans un hôpital, où il se voit attribuer divers tests, ECG et autres méthodes d'examen..

Évanouissement, perte de conscience

informations générales

L'évanouissement est également appelé syncope (ce mot vient du mot latin syncope, qui, en fait, est traduit par «évanouissement»). La définition de l'évanouissement ressemble à ceci: il s'agit d'une attaque de perte de conscience pendant une courte période, associée à une circulation sanguine cérébrale temporairement perturbée, dans laquelle une personne perd la capacité de maintenir une position verticale. Code CIM-10 - R55 évanouissement (syncope) et effondrement.

Évanouissement et perte de conscience - quelle est la différence?

Cependant, l'inconscience n'est pas toujours faible. La différence entre l'évanouissement et la perte de conscience est que l'inconscience peut se développer non seulement en raison d'une détérioration de l'apport sanguin au cerveau, mais également en raison d'autres raisons..

Vous pouvez parler d'évanouissement dans les cas suivants:

  • La personne a complètement perdu connaissance.
  • Cet état s'est produit soudainement et a rapidement disparu..
  • La conscience est revenue d'elle-même et sans conséquences.
  • Le patient ne pouvait pas maintenir une position droite du corps.

Si au moins un de ces points ne correspond pas à ce qui s'est passé, il est important de procéder à un examen pour déterminer la raison de l'évanouissement..

Les conditions de syncope, qui sont caractérisées par un ou deux des points décrits ci-dessus, sont parfois considérées à tort comme des évanouissements. L'état de syncope peut s'accompagner de manifestations sévères: épilepsie, accident vasculaire cérébral, crise cardiaque, troubles métaboliques, intoxication, cataplexie, etc..

Pathogénèse

La base de la pathogenèse de la syncope est une hypoperfusion cérébrale transitoire, qui se développe soudainement. Les indicateurs normaux du flux sanguin cérébral sont de 50 à 60 ml / 100 g de tissu par minute. Une forte diminution du débit sanguin cérébral à 20 ml / 100 g de tissu par minute et une diminution du niveau d'oxygénation du sang conduit au développement d'une syncope. Si le flux sanguin cérébral s'arrête brusquement pendant 6 à 8 secondes, cela entraîne une perte de conscience complète.

Les mécanismes de développement de ce phénomène peuvent être les suivants:

  • Il y a une diminution réflexe du tonus des artères ou le travail du cœur est perturbé, ce qui entraîne une détérioration du flux sanguin.
  • Le rythme cardiaque est perturbé - une tachycardie, une bradycardie se produisent brusquement, un arrêt cardiaque épisodique est noté.
  • Développement de changements dans le cœur, en raison desquels le flux sanguin est perturbé à l'intérieur des cavités cardiaques.
  • Tension artérielle systémique - la syncope se développe avec une forte diminution de la pression artérielle systolique.
  • Chez les personnes âgées, cela est souvent associé à un rétrécissement des vaisseaux sanguins qui alimentent le cerveau, ainsi qu'à une maladie cardiaque..
  • Chez les patients jeunes, la syncope est le plus souvent associée à un dysfonctionnement du système nerveux central ou à des troubles mentaux - la syncope réflexe.

Par conséquent, le développement d'une telle condition pour diverses raisons est dû à différents mécanismes de manifestation d'une circulation cérébrale altérée. En résumé, les mécanismes suivants peuvent être distingués:

  • Diminution ou perte du tonus vasculaire.
  • Diminution du flux de sang veineux vers le cœur.
  • Diminution du volume de sang circulant dans le corps.
  • Libération insuffisante de sang par le ventricule gauche ou droit du cœur dans l'un des circuits circulatoires, ce qui entraîne une altération du flux sanguin cérébral.

En tenant compte des mécanismes physiopathologiques, on distingue les types de syncope suivants.

Neurogène

La variété la plus fréquemment développée. Dans la plupart des cas, ils ne sont pas associés à des maladies graves et ne présentent pas de danger pour l'homme. La syncope dite essentielle survient parfois chez des personnes en bonne santé et leurs causes restent inconnues. Cependant, en règle générale, ils se développent chez des individus trop émotifs dans le contexte du syndrome psychovégétatif. Ils sont associés à une régulation neuro-humorale altérée du système cardiovasculaire, qui se développe en raison d'un dysfonctionnement du système nerveux autonome..

À son tour, il existe plusieurs types de ce type de syncope:

  • Vasodépresseur ou syncope vasovagale - cette condition se développe le plus souvent, dans environ 40% des cas. Cela est dû à une défaillance transitoire de la régulation autonome du système cardiovasculaire. La syncope vasovagale commence par une augmentation du tonus sympathique NA. Cela augmente la pression artérielle, la fréquence cardiaque et la résistance vasculaire systémique. De plus, le tonus du nerf vague augmente, ce qui entraîne une hypotension. Il se développe comme la réponse du corps au stress. Elle peut être provoquée par un certain nombre de raisons - fatigue, consommation d'alcool, surchauffe, etc..
  • Syncope orthostatique - ce type de syncope se développe principalement chez les personnes âgées, chez qui le volume de sang circulant ne correspond pas à l'instabilité de la fonction vasomotrice. En outre, de nombreuses personnes âgées prennent des médicaments pour abaisser la tension artérielle, des vasodilatateurs, des médicaments antiparkinsoniens, ce qui peut entraîner le développement d'une syncope orthostatique. Se développe lorsqu'une personne passe très rapidement de la position horizontale à la position verticale.
  • Hypovolémique - se développe lorsqu'une personne perd beaucoup de sang, avec déshydratation (vomissements sévères, diarrhée, jeûne sec). Cela conduit à une hypotension, une diminution du retour veineux vers le cœur, un flux sanguin cérébral inefficace.
  • Sinokaratodny - se développe si une personne a une sensibilité élevée du sinus carotidien. Elle survient le plus souvent chez les hommes plus âgés atteints d'athérosclérose et d'hypertension. Une telle syncope peut être associée à une irritation du sinus carotidien en tournant la tête, en portant des liens serrés, etc..
  • Situationnel - se produit dans des situations stéréotypées - toux, déglutition, alimentation, etc. Il est associé à une sensibilité élevée du nerf vague, à des réactions réflexes à l'irritation et à la douleur.
  • Hyperventilation - une conséquence d'une respiration excessive.

Cardiogénique

Ce type de perte de conscience est diagnostiqué dans environ 20% des cas. Il se développe pour des raisons «cardiaques» - une diminution du débit cardiaque qui se développe à la suite d'une diminution de la fréquence cardiaque ou du volume systolique du cœur. Il survient dans les maladies du cœur et des vaisseaux sanguins. Ils sont divisés en évanouissements avec arythmies et en raison de processus obstructifs dans la moitié gauche du cœur. À son tour, la syncope arythmogène est subdivisée en:

  • Bradyarythmie - les états de syncope se développent avec une forte diminution de la fréquence cardiaque à moins de 20 battements par minute ou avec une asystole qui dure plus de 5 à 10 secondes.
  • Tachyarythmie - se développer avec une augmentation soudaine de la fréquence cardiaque à plus de 200 par minute.

Cérébrovasculaire

La conséquence de maladies cérébrovasculaires avec lésions sténosantes des principales artères, troubles métaboliques, utilisation de certains médicaments. De plus, ce type de perte de conscience peut être associé à des crises ischémiques transitoires, qui surviennent le plus souvent chez les personnes âgées..

Il existe également des formes non syncopales de perte de conscience à court terme. Dans certaines formes d'épilepsie, une brève perte de conscience se produit lorsqu'une personne perd le contrôle moteur normal, ce qui la fait tomber. Cependant, une perte de conscience à court terme pendant quelques secondes est une condition qui peut être associée aux raisons décrites ci-dessus..

En tenant compte du taux de développement et de la durée, les types suivants de troubles de la conscience sont distingués:

  • Soudain et à court terme (perte de conscience pendant quelques secondes).
  • Sharp et prolongé (pendant plusieurs minutes, heures ou jours);
  • Progressif et à long terme (pour une période de plusieurs jours);
  • Avec un début et une durée inconnus.

Les causes de l'évanouissement

Les raisons de la perte de conscience sont associées à diverses maladies et affections du corps. Ainsi, une perte de conscience soudaine peut être associée à des maladies de divers systèmes corporels - nerveux, endocrinien, respiratoire, cardiovasculaire, ainsi qu'à d'autres phénomènes - médicaments, effort physique excessif, surchauffe, etc..

En parlant de ce qui les fait s'évanouir, les groupes de raisons suivants peuvent être distingués:

  • «Bénin», c'est-à-dire non associé à de graves problèmes. Pour répondre à la question de savoir ce qui peut vous faire vous évanouir, vous ne devez pas ignorer certaines causes naturelles menant à un arrêt à court terme de l'apport d'oxygène au cerveau. Une chose similaire, par exemple, peut se produire si une personne reste debout pendant une longue période ou se trouve dans une position forcée, se lève brusquement d'une position couchée ou se détend. Des évanouissements fréquents dus à cette cause sont caractéristiques de certaines femmes enceintes, des personnes âgées, des patients souffrant de varices et d'athérosclérose..
  • Associé à une hypotension. Les personnes ayant une pression artérielle basse s'évanouissent souvent par rapport à celles dont la tension artérielle est normale. Un évanouissement est très susceptible de se développer chez ceux qui souffrent de dystonie végétative, en raison de laquelle les mécanismes vasculaires régulateurs sont perturbés. Chez ces personnes, l'élan du développement de la syncope peut être un stress intense, une douleur vive, etc..
  • À la suite de problèmes avec la colonne cervicale. Avec l'ostéochondrose de cette colonne vertébrale, l'écoulement veineux et l'apport sanguin au cerveau sont perturbés. Un évanouissement soudain dans ce cas est possible en raison de virages brusques de la tête ou d'un pincement du cou.
  • La conséquence d'une violation du rythme cardiaque. Les réponses à la question de savoir pourquoi ils s'évanouissent peuvent être plus sérieuses. L'une de ces raisons est l'arythmie, dans laquelle le rythme, la fréquence ou la séquence des battements cardiaques est perturbé. Cela peut se produire avec une pression artérielle élevée à la suite d'une tachycardie. Dans ce cas, il est important de consulter un médecin afin qu'il puisse déterminer si la perte de conscience est le symptôme de quelle maladie. Chez les personnes atteintes de maladies du cœur et des vaisseaux sanguins, la perte de conscience est un symptôme qui nécessite une visite immédiate chez un spécialiste.
  • Embolie pulmonaire. Il s'agit d'une maladie très grave dans laquelle l'artère pulmonaire est obstruée par un caillot de sang qui s'est détaché des parois des vaisseaux des membres inférieurs..
  • Grossesse: les causes de l'évanouissement chez la femme peuvent être liées à la grossesse. Souvent, les femmes enceintes présentent une hypotension due à des changements hormonaux dans le corps ou, au contraire, une augmentation de la pression due à une altération du flux sanguin. Les changements physiologiques dans le corps peuvent également entraîner une perte de conscience chez les femmes. Au fur et à mesure que le bébé à naître grandit, la quantité de sang qui circule dans le corps de la femme augmente et, bien qu'il s'adapte à de tels changements, cela peut entraîner des évanouissements. Cela est peut-être dû à une toxicose manifestée au cours des différents semestres de la grossesse. Chez les filles, une syncope due au remodelage corporel peut survenir pendant la puberté.
  • Émotions puissantes. Chez les hommes et les femmes souffrant d'instabilité psycho-végétative, une syncope peut survenir avec un stress sévère, un choc nerveux et une surabondance d'émotions. Dans ce cas, la réponse à la question de savoir comment provoquer un évanouissement est simple. Une personne sensible peut se mettre dans un tel état avec des choses élémentaires pour les autres, car, par exemple, la vue du sang ou une querelle émotionnelle peut provoquer une syncope en elles. Dans ce cas, la personne peut ressentir l'état "Comme si je m'évanouissais" pendant une courte période, après quoi une syncope se produit. Comment éviter les évanouissements dans ce cas, vous devez demander à votre médecin.
  • Développement de néoplasmes dans le cerveau. Dans cette condition, la tumeur du patient comprime les vaisseaux et les terminaisons nerveuses, à la suite de quoi un évanouissement se produit avec des convulsions, et de telles attaques se répètent assez souvent. Il s'agit d'un syndrome très alarmant qui doit être consulté immédiatement..
  • Épilepsie. Les causes de perte de conscience et de convulsions peuvent être associées à l'épilepsie. Dans ce cas, des épisodes de perte de conscience et des convulsions apparaissent soudainement. Bien que les crises puissent survenir sans crises. La soi-disant crise d'épilepsie mineure est une condition en cas de perte de conscience avec les yeux ouverts. Cela dure plusieurs secondes, tandis que le visage du patient pâlit et que le regard se concentre sur un point. La maladie nécessite un traitement complexe qui aidera à réduire le nombre et la fréquence des crises.

De plus, si un adulte ou un enfant s'est évanoui, les raisons peuvent être les suivantes:

  • Prendre un certain nombre de médicaments - antidépresseurs, nitrates, etc..
  • Empoisonnement par les toxines, l'alcool, le monoxyde de carbone.
  • Anémie.
  • Saignements - utérins, gastro-intestinaux, etc..
  • Neuroinfection.
  • Insuffisance hépatique et rénale.
  • Maladies du cœur et des vaisseaux sanguins.
  • Troubles métaboliques.
  • Maladies neurologiques.

Symptômes et signes d'évanouissement

Très souvent, une syncope survient soudainement. Mais parfois, des signes d'évanouissement peuvent être remarqués en temps opportun et empêcher la perte de conscience. Avec un état étourdi, les symptômes suivants apparaissent:

  • trop de transpiration;
  • nausée imminente;
  • blanchiment de la peau;
  • étourdissements et manifestation aiguë de faiblesse sévère;
  • assombrissement des yeux, apparition de "mouches" devant les yeux;
  • bruit dans les oreilles;
  • bâillements fréquents;
  • engourdissement des mains et des pieds.

Si de tels symptômes sont remarqués en temps opportun et que vous vous asseyez ou vous allongez immédiatement, le sang dans les vaisseaux se redistribue rapidement, la pression dans ceux-ci diminue et la syncope peut être évitée. Si un évanouissement se produit, la personne se protégera au moins contre les chutes..

Les signes directs d'évanouissement chez l'homme se manifestent comme suit:

  • Les membres deviennent froids.
  • Le pouls ralentit.
  • Les élèves se dilatent ou se rétrécissent.
  • La pression chute.
  • La peau pâlit.
  • La personne respire par intermittence et à une fréquence plus basse que d'habitude.
  • Les muscles se détendent fortement.
  • Avec une syncope prolongée, les muscles du visage et du tronc peuvent se contracter.
  • Production de salive peut-être sévère et bouche sèche.

Cet état ne dure pas longtemps - de quelques secondes à 1 à 2 minutes. Dans le même temps, la respiration et le rythme cardiaque ne s'arrêtent pas, la miction et la défécation involontaires ne se produisent pas, il n'y a pas d'envie de vomir.

Les symptômes de l'évanouissement de la faim, qui est dû à un manque de nutriments dans le corps, sont similaires. L'évanouissement de la faim survient chez ceux qui pratiquent des régimes très stricts ou un jeûne prolongé. De tels symptômes indiquent que la nutrition doit être immédiatement ajustée, car un évanouissement de faim est la preuve d'une carence dans le corps en substances importantes pour son fonctionnement..

Analyses et diagnostics

Pour déterminer pourquoi une personne perd connaissance, le médecin prend les mesures suivantes:

  • Effectue une évaluation de l'état initial. Pour cela, une anamnèse est collectée ou, si nécessaire, une enquête auprès de témoins oculaires. Il est important de savoir s'il y a eu effectivement un épisode de perte de conscience ou d'évanouissements multiples.
  • Prend en compte la probabilité d'attaques psychogènes ou de crises d'épilepsie et effectue des diagnostics différentiels.
  • Attribue les examens nécessaires.

Dans le processus de diagnostic, si nécessaire, les méthodes suivantes sont pratiquées:

  • Examen physique.
  • Électrocardiogramme.
  • Surveillance ECG 24 heures sur 24.
  • Échographie pour déterminer les changements structurels du cœur.
  • Test orthostatique.
  • Test de stress clinique pour l'hypoxie myocardique.
  • Angiographie coronarienne.
  • Test sanguin avec détermination de l'hématocrite, du taux d'hémoglobine, de la saturation en oxygène, du taux de troponine, etc..

Si nécessaire, nommer d'autres études et tests de laboratoire.

Traitement

L'essence du traitement de cette affection consiste à arrêter l'évanouissement lui-même et à traiter la maladie sous-jacente qui a provoqué ce symptôme.

Pour sortir une personne d'un état de syncope, l'ammoniac a été largement utilisé pendant de nombreuses années, inhalant les vapeurs dont le patient a repris conscience. L'odeur piquante du médicament stimule par réflexe le système nerveux. À cette fin, vous pouvez utiliser des parfums avec une odeur piquante..

Lors du choix des thérapies pour les patients souffrant d'évanouissement, il est important de tenir compte des principes suivants:

  • La thérapie est prescrite en tenant compte des mécanismes de développement de la perte de conscience.
  • Souvent, le traitement pour éviter la récurrence de cette manifestation diffère de la méthode de traitement de la maladie sous-jacente..
  • Dans certains cas, il est nécessaire d'annuler ou de réduire la posologie des antihypertenseurs.

FUNNING: 8 signes d'un problème grave

L'évanouissement est causé par une perte temporaire de l'apport sanguin au cerveau et peut être le signe d'une affection médicale plus grave.

Perte de conscience temporaire - évanouissement

L'évanouissement est une perte de conscience temporaire.

L'évanouissement est causé par une perte temporaire de l'apport sanguin au cerveau et peut être le signe d'une affection médicale plus grave.

Les personnes de tout âge peuvent s'évanouir, mais les personnes âgées peuvent avoir des causes plus graves.

Les causes les plus fréquentes d'évanouissement sont le vasovagal (une baisse soudaine de la fréquence cardiaque et de la tension artérielle) et les maladies cardiaques.

Dans la plupart des cas, la cause de l'évanouissement est inconnue..

L'évanouissement peut avoir de nombreuses causes différentes:


La syncope vasovagale est également connue sous le nom de «faiblesse générale». Il s'agit de la cause la plus fréquente d'évanouissements dus à un réflexe vasculaire anormal..

Le cœur pompe plus intensément, les vaisseaux sanguins se détendent, mais la fréquence cardiaque ne se compense pas assez rapidement pour maintenir le flux sanguin vers le cerveau.

Causes de la syncope vasovagale:

1) facteurs environnementaux (plus souvent lorsqu'il fait chaud);

2) facteurs émotionnels (stress);

3) facteurs physiques (stress);

4) maladie (fatigue, déshydratation, etc.).

L'évanouissement situationnel ne se produit que dans certaines situations.

Causes de l'évanouissement situationnel:

1) toux (certaines personnes s'évanouissent avec une forte toux);

2) lors de la déglutition (chez certaines personnes, la perte de conscience est associée à une maladie de la gorge ou de l'œsophage);

3) lors de la miction (lorsqu'une personne sensible perd connaissance avec une vessie débordante);

4) hypersensibilité du sinus carotidien (chez certaines personnes, en tournant le cou, en se rasant ou en portant un collier serré);

5) Une syncope postprandiale peut survenir chez les personnes âgées lorsque leur tension artérielle baisse environ une heure après avoir mangé.

L'évanouissement orthostatique se produit lorsqu'une personne se sent bien en position couchée, mais peut soudainement s'évanouir lorsqu'elle se lève. Le flux sanguin vers le cerveau diminue lorsqu'une personne est debout en raison d'une baisse temporaire de la pression artérielle.

Cet évanouissement survient parfois chez les personnes qui ont récemment commencé (ou ont reçu un remplacement) certains médicaments cardiovasculaires.

La syncope orthostatique peut être due aux raisons suivantes:

1) faible volume sanguin causé par une perte de sang (perte de sang externe ou interne), une déshydratation ou un épuisement dû à la chaleur;

2) des réflexes circulatoires altérés causés par des médicaments, des maladies du système nerveux ou des problèmes congénitaux. Un évanouissement cardiaque survient lorsqu'une personne perd connaissance en raison d'une maladie cardiovasculaire.

Les causes cardiaques de l'évanouissement mettent généralement la vie en danger et comprennent les suivantes:

1) anomalie du rythme cardiaque - arythmie. Les problèmes électriques du cœur altèrent sa fonction de pompage. Cela conduit à une diminution du flux sanguin. Votre rythme cardiaque peut être trop rapide ou trop lent. Cette condition provoque généralement un évanouissement sans aucun précurseur..

2) obstacles cardiaques. La circulation sanguine peut être obstruée dans les vaisseaux sanguins de la poitrine. Une obstruction cardiaque peut provoquer une perte de conscience pendant l'exercice. Diverses maladies peuvent entraîner une obstruction (crise cardiaque, valves cardiaques malades avec embolie pulmonaire, cardiomyopathie, hypertension pulmonaire, tamponnade cardiaque et aortique).

3) insuffisance cardiaque: la capacité de pompage du cœur est altérée. Cela réduit la force avec laquelle le sang circule dans le corps, ce qui peut réduire le flux sanguin vers le cerveau.

La syncope neurologique peut être associée à des conditions neurologiques.

Ses raisons sont:

1) un accident vasculaire cérébral (saignement dans le cerveau) peut provoquer des évanouissements associés à des maux de tête;

2) un accident ischémique transitoire (ou mini-AVC) peut entraîner une perte de conscience. Dans ce cas, l'évanouissement est généralement précédé d'une vision double, d'une perte d'équilibre, de troubles de l'élocution ou de vertiges;

3) Dans de rares cas, la migraine peut provoquer des évanouissements. Syncope psychogène. L'hyperventilation due à l'anxiété peut entraîner des évanouissements. Le diagnostic de syncope psychogène ne doit être envisagé qu'après que toutes les autres causes ont été écartées..

Symptômes d'évanouissement


La perte de conscience est un signe évident d'évanouissement.

Syncope Vasovagale. Avant de s'évanouir, une personne peut se sentir étourdie; une vision floue sera notée. Une personne peut voir des «taches devant les yeux».

Le patient a une pâleur, des pupilles dilatées et des sueurs.

Lors d'une perte de conscience, une personne peut avoir une fréquence cardiaque basse (moins de 60 battements par minute).

La personne doit reprendre conscience rapidement. De nombreuses personnes ne présentent aucun signe d'avertissement avant de s'évanouir..

Syncope situationnelle. La conscience revient très rapidement lorsque la situation passe.

Syncope orthostatique. Avant un épisode d'évanouissement, une personne peut remarquer une perte de sang (selles noires, règles abondantes) ou une perte de liquide (vomissements, diarrhée, fièvre). La personne peut également avoir des idées délirantes. Les spectateurs peuvent également remarquer une pâleur, de la transpiration ou des signes de déshydratation (lèvres et langue sèches).

Syncope cardiaque. La personne peut signaler des palpitations, des douleurs thoraciques ou un essoufflement. Les observateurs peuvent noter une faiblesse, un rythme cardiaque irrégulier, une pâleur ou une transpiration chez le patient. L'évanouissement se produit souvent sans avertissement ou après un effort.

Syncope neurologique. La personne peut avoir des maux de tête, une perte d'équilibre, des troubles de l'élocution, une vision double ou des étourdissements (l'impression que la pièce tourne). Les observateurs notent une forte pulsation pendant la période inconsciente et une couleur de peau normale.

Quand demander de l'aide médicale?


Étant donné que l'évanouissement peut être causé par une maladie grave, tous les épisodes de perte de conscience doivent être pris au sérieux..

N'importe qui, même après le premier épisode de perte de conscience, devrait consulter un médecin dès que possible..

En fonction de ce que montre l'examen physique, le médecin peut exiger des tests.

Ces tests peuvent inclure: des tests sanguins; ECG, surveillance 24 heures, échocardiographie, test de stress fonctionnel. Test d'inclinaison de la table. Ce test vérifie comment votre corps réagit aux changements de position. Tests pour rechercher des problèmes avec le système nerveux (TDM de la tête, IRM du cerveau ou EEG).

Si la personne à côté de vous s'est évanouie, aidez-la..

  • Posez-le sur le sol pour minimiser les risques de blessure.
  • Inciter la personne à appeler activement et d'urgence une ambulance si la personne ne répond pas.
  • Vérifiez votre pouls et commencez la réanimation cardio-pulmonaire si nécessaire.
  • Si la personne se rétablit, laissez-la mentir jusqu'à l'arrivée de l'ambulance..
  • Même si la cause de l'évanouissement n'est pas dangereuse, laissez la personne se coucher pendant 15 à 20 minutes avant de se lever..
  • Interrogez-le sur tous les symptômes, tels que maux de tête, maux de dos, douleurs thoraciques, essoufflement, douleurs abdominales, faiblesse ou perte de fonction, car ceux-ci pourraient indiquer des causes mortelles d'évanouissement.

Traiter les évanouissements


Le traitement de l'évanouissement dépend du diagnostic.

Syncope Vasovagale. Buvez beaucoup d'eau, augmentez votre consommation de sel (sous la surveillance d'un médecin) et ne restez pas debout longtemps.

Syncope orthostatique. Changez votre style de vie: asseyez-vous et fléchissez les muscles de vos mollets pendant quelques minutes avant de sortir du lit. Restez hydraté.

Les personnes âgées ayant une pression artérielle basse après les repas doivent éviter les gros repas ou prévoir de s'allonger plusieurs heures après avoir mangé. Dans la plupart des cas, les médicaments qui provoquent des évanouissements doivent être arrêtés (ou remplacés).

Le cœur s'évanouit. Le traitement de la syncope cardiaque nécessite le traitement de la condition sous-jacente..

La cardiopathie valvulaire nécessite souvent une intervention chirurgicale, tandis que les arythmies peuvent être traitées avec des médicaments.

Modifications des médicaments et du mode de vie.

Ces procédures sont conçues pour optimiser les performances du cœur et contrôler l'hypertension artérielle; dans certains cas, des antiarythmiques peuvent être prescrits.

Chirurgie: la chirurgie de dérivation ou l'angioplastie est utilisée pour traiter la maladie coronarienne; dans certains cas, les vannes peuvent être remplacées. Un stimulateur cardiaque peut être implanté pour normaliser la fréquence cardiaque (ralentit le cœur dans les arythmies rapides ou accélère le cœur dans les arythmies lentes). Les défibrillateurs implantés sont utilisés pour gérer les arythmies rapides potentiellement mortelles.

Prévention des évanouissements


Les mesures préventives dépendent de la cause et de la gravité du problème d'évanouissement.

L'évanouissement peut parfois être évité en suivant de simples précautions.

  • Si vous êtes faible à cause de la chaleur, refroidissez le corps.
  • Si vous vous évanouissez en position debout (après vous être couché), bougez lentement en position debout. Mettez-vous lentement en position assise et reposez-vous pendant quelques minutes. Lorsque vous êtes prêt, levez-vous en effectuant des mouvements lents et fluides..

Dans d'autres cas, les causes de l'évanouissement peuvent être subtiles. Par conséquent, consultez votre médecin pour identifier les causes de l'évanouissement..

Après avoir déterminé la cause, le traitement de la maladie sous-jacente doit être instauré..

Syncope cardiaque: en raison du risque élevé de mourir d'une syncope cardiaque, les personnes qui en souffrent doivent être traitées pour la maladie sous-jacente.

Évanouissement périodique. Consultez votre médecin pour déterminer les causes d'une perte de conscience fréquente.

Pronostic d'évanouissement

Le pronostic pour une personne qui s'est évanouie dépend en grande partie de la cause, de l'âge du patient et des traitements disponibles.

  • La syncope cardiaque présente le plus grand risque de mort subite, en particulier chez les personnes âgées.
  • Une syncope non associée à une maladie cardiaque ou neurologique est un risque plus limité que dans la population générale.

Vérification du pouls dans le cou. Le pouls n'est bien ressenti que près de la gorge (trachée).

Si un pouls se fait sentir, notez s'il est régulier et comptez le nombre de battements en 15 secondes.

Pour déterminer votre fréquence cardiaque (battements par minute), multipliez ce nombre par 4.

La fréquence cardiaque normale pour les adultes se situe entre 60 et 100 battements par minute..

Si vous ne vous évanouissez qu'une seule fois, vous n'avez pas à vous en soucier..

Il est important de consulter un médecin car l'évanouissement peut avoir des causes graves.

L'évanouissement peut être le signe d'un problème grave si:

1) cela se produit souvent dans un court laps de temps.

2) cela se produit pendant l'exercice ou une activité vigoureuse.

3) l'évanouissement survient sans avertissement ou en décubitus dorsal. Lorsque l'évanouissement n'est pas grave, une personne sait souvent qu'il est sur le point de se produire, des vomissements ou des nausées sont notés.

4) une personne perd beaucoup de sang. Cela peut inclure des saignements internes.

5) essoufflement.

6) il y a une douleur thoracique.

7) la personne sent son cœur battre (palpitations cardiaques).

8) un évanouissement se produit avec un engourdissement ou des picotements dans un côté du visage ou du corps. publié par econet.ru.

Si vous avez des questions, posez-les ici

Les documents sont à titre informatif uniquement. N'oubliez pas que l'automédication met la vie en danger, consultez votre médecin pour obtenir des conseils sur l'utilisation de tout médicament et méthode de traitement.

P.S. Et rappelez-vous, rien qu'en changeant votre consommation - ensemble, nous changeons le monde! © econet

Avez-vous aimé l'article? Écrivez votre opinion dans les commentaires.
Abonnez-vous à notre FB:

Perte de conscience

La perte de conscience est une condition causée par un dysfonctionnement transitoire du flux sanguin cérébral, qui génère une hypoxie tissulaire. Elle se manifeste par une perte de conscience de la réalité, la disparition des réflexes, une absence de réponse à la stimulation de l'extérieur (sons assourdissants, pincements, tapotements sur les joues) et la suppression du système nerveux ganglionnaire. La condition analysée est souvent le signe de diverses pathologies ou peut accompagner des affections individuelles. Les raisons de la disparition de la conscience sont multiples..

La perte de conscience soudaine est caractérisée par une genèse neurogène (épilepsie ou accident vasculaire cérébral) ou somatogène (hypoglycémie, dysfonctionnement cardiaque). De plus, il est de courte durée ou persistant..

Causes de perte de conscience

La perte de conscience spontanée est divisée en court terme et persistante. Une courte perte de conscience n'est souvent pas dangereuse. Il se caractérise par une durée de quelques secondes à deux à trois minutes. La perte de conscience à court terme (évanouissement) n'entraîne pas de conséquences graves et ne nécessite le plus souvent aucune intervention médicale.

Le trouble décrit est un symptôme concomitant des affections suivantes: épilepsie, commotion cérébrale, hypoglycémie (diminution temporaire de la glycémie), troubles circulatoires du cerveau, variation brutale de la pression artérielle.

La perte de conscience soutenue de l'organisme passe avec de graves conséquences. Même si les manipulations d'assistance et de réanimation sont fournies en temps opportun, la condition en question constitue une menace pour la vie et la santé de l'individu. Ceux-ci comprennent: hémorragie cérébrale étendue (accident vasculaire cérébral), arrêt ou troubles cardiaques, rupture d'un anévrisme, divers types de chocs, contusion cérébrale, empoisonnement aigu, saignement interne et perte de sang abondante, lésions d'organes, divers types d'asphyxie; conditions causées par la privation d'oxygène; coma diabétique.

Les facteurs négatifs concomitants et les causes de perte de conscience à court terme sont souvent dus à des indicateurs physiques ou à la sensibilité de la psyché humaine à certaines situations ou événements (mauvaise nouvelle, image visuelle désagréable). Les modifications du flux sanguin dans le cerveau dans le contexte de certains facteurs ne constituent pas une menace particulière. La chose la plus grave qui se produit est une chute et des blessures possibles. Par exemple, pendant la grossesse, surmenage sévère, faim, peur intense, joie inattendue, manque d'oxygène (surchauffe, étouffement dans la pièce), douleur intense intense, stress émotionnel.

La perte de conscience causée par des changements pathologiques nécessite des soins médicaux et un traitement à long terme. Il survient souvent en raison de maladies cardiaques (ischémie, arythmie), d'affections post-traumatiques, d'ostéochondrose du segment cervical, de convulsions (épilepsie), de diabète (une forte augmentation ou diminution du sucre), des néoplasmes, l'utilisation incontrôlée de médicaments visant à abaisser ou à augmenter la pression artérielle.

Aujourd'hui, les scientifiques ont identifié plusieurs raisons qui augmentent le risque de perte de conscience. Voici les principaux: une carence dans la réception du sang par le cerveau, un manque de nutrition pour le cerveau, un faible taux d'oxygène dans le sang, une perturbation du travail, à la suite de laquelle des décharges inhabituelles apparaissent dans la zone du cerveau. Les violations décrites indiquent la présence de dysfonctionnements temporaires ou indiquent des pathologies assez graves. Les raisons discutées ci-dessous sont présentées plus en détail..

Une insuffisance de l'apport sanguin au cerveau peut survenir en raison de la fonction surexprimée du système ganglionnaire humain. Souvent, une telle réaction se produit en raison de situations inhabituelles ou d'une exposition à des stimuli externes. Par exemple, avec peur, en raison de diverses expériences, un manque d'oxygène.

Les problèmes cardiaques entraînent souvent une insuffisance de l'apport sanguin au cerveau, ce qui peut entraîner des évanouissements. Cela est dû à une diminution des émissions sanguines. De tels cas conduisent souvent à une crise cardiaque. En outre, une perte de conscience, des évanouissements, peuvent survenir en raison d'une perturbation du rythme cardiaque. Ce problème est souvent causé par des impulsions nerveuses accompagnant l'oreillette et les ventricules..

Les causes de la perte de conscience résident souvent dans des changements significatifs dans les grands capillaires qui alimentent le cerveau. Par exemple, avec une maladie telle que l'athérosclérose, un rétrécissement de la lumière du vaisseau est observé, à la suite de quoi l'apport de divers organes, y compris le cerveau, est interrompu..

Une perte de conscience peut assez souvent se produire en raison de la présence de caillots sanguins, car il existe une possibilité de fermeture partielle ou complète de la lumière vasculaire, ce qui entravera la libre circulation du sang. La plupart du temps, des caillots sanguins sont dus à une intervention chirurgicale. Les caillots sanguins bloquent souvent les capillaires après une chirurgie cardiaque, par exemple lors du remplacement des valves cardiaques. Afin d'éviter des conséquences graves, un certain nombre d'anticoagulants sont prescrits aux personnes ayant tendance à la formation de thrombus.

Les étourdissements et la perte de conscience sont souvent causés par des problèmes de pression, qui sont maintenus à un faible nombre pendant une longue période. Les sujets qui abusent des médicaments contre l'hypertension artérielle et les personnes âgées sont également à risque.

Un mouvement brusque du corps dans l'espace provoque souvent également des évanouissements. Ainsi, par exemple, une personne peut se lever brusquement, changeant ainsi la position assise en position droite. Pendant l'inactivité des membres inférieurs, le travail des vaisseaux est suspendu, qui reviennent rapidement à la forme souhaitée avec une forte adoption d'une position verticale..

Divers états de choc sont souvent à l'origine de la perte de conscience, à savoir le choc anaphylactique résultant d'une réaction allergique vive, le choc infectieux, qui est une complication de maladies graves.

La perte de conscience due à une carence en oxygène chez les enfants ou les femmes se produit si l'air inhalé ne contient pas la quantité requise d'O2, par conséquent, dans les espaces étouffants, le risque d'évanouissement augmente.

Au stade de la puberté de développement, la perte de conscience peut provoquer diverses affections qui affectent les poumons, par exemple l'asthme. Ce problème affecte particulièrement les personnes souffrant d'une forme chronique de telles affections. Une toux persistante provoque souvent diverses perturbations du fonctionnement du système pulmonaire, à la suite desquelles une carence en oxygène importante se produit lors de l'inhalation..

Les causes assez courantes d'évanouissement sont l'anémie et l'empoisonnement à l'oxyde d'oxygène, qui est un gaz transparent qui n'a pas d'odeur et de goût prononcés..

Une perte de conscience peut également survenir en raison de graves contusions à la tête, d'un accident vasculaire cérébral de toute genèse, d'épilepsie.

Une perte de conscience de quelques secondes peut survenir avec une douleur intense, en raison d'une fatigue intense, d'une tension nerveuse, d'un manque constant de sommeil. Ce phénomène se produit à la suite de l'expansion des capillaires musculaires, d'une forte baisse de pression, d'une sortie de sang du cerveau.

De plus, des évanouissements se développent lors de la déglutition, au moment de la miction ou d'un acte de défécation. Ce type de perte de conscience à court terme peut être attribué à un état où un individu perd connaissance en raison d'une cravate serrée ou d'un collier trop serré. Des évanouissements accompagnent souvent des affections telles que le diabète sucré, l'amylose, l'alcoolisme.

Une perte de conscience de faiblesse dans certaines circonstances est également observée chez des individus en parfaite santé. Par exemple, une conséquence du jeûne et de l'adhésion à un régime strict est une carence en glucose dans le cerveau, qui déclenche le processus métabolique de famine du cortex. Si vous vous chargez physiquement de manière intensive l'estomac vide, il en résultera un évanouissement de faim..

La surutilisation de glucides simples peut également entraîner une perte de conscience transitoire. Si la nourriture se compose exclusivement de bonbons arrosés de thé avec du miel, le pancréas libère de l'insuline. Les glucides simples sont rapidement absorbés, ce qui fait que leur contenu dans le sang immédiatement après un repas est assez élevé. La quantité d'insuline produite dans le sang sera égale aux lectures de sucre dans le sang. Une fois le sucre utilisé dans le sang, l'insuline continuera à agir, décomposant les protéines dans le sang. En conséquence, les corps cétoniques entreront dans le lit vasculaire, provoquant des troubles métaboliques dans le cerveau, entraînant un évanouissement..

Une perte de conscience de quelques secondes peut souvent se produire en raison d'un spasme des capillaires cervicaux, si vous sautez dans de l'eau glacée par une chaleur extrême. Dans le sang des personnes, à la suite d'une élévation à une hauteur considérable, la pression partielle d'O2 augmente, ce qui fait que l'oxygène commence à être plus utilisé par les cellules et qu'il y a une privation d'oxygène, dont le résultat est une perte de conscience. Une exposition prolongée à un hammam ou à une insolation peut également entraîner des évanouissements. Le mal des transports dans les transports provoque souvent une perte de conscience. Moins fréquemment, l'inconscience peut être perdue en faisant des exercices d'haltérophilie ou en jouant des cuivres ou des instruments à vent. De plus, une perte de conscience, des vomissements surviennent chez les sujets lorsqu'ils inhalent de la fumée ou fument de grandes quantités, en raison de l'apparition d'une hypoxie et de troubles métaboliques..

Les raisons de la panne d'électricité dans la moitié la plus forte peuvent différer considérablement des facteurs qui provoquent une syncope chez la femme. Les hommes peuvent tomber plus souvent dans un état insensible en raison d'une intoxication alcoolique, d'un effort physique intense et d'un col de chemise serré. Chez les représentants plus âgés de la moitié forte, des évanouissements se produisent souvent pendant la miction nocturne.

La perte de conscience, les vomissements dans la moitié la plus faible, à leur tour, sont plus souvent observés avec une perte de sang interne causée par des maladies gynécologiques, diverses pathologies de la grossesse, une explosion émotionnelle puissante, un régime alimentaire trop strict.

Symptômes de perte de conscience

Il existe plusieurs types courants de perte de conscience: syncope cardiogénique, neurogène et hyperventilante.

Le premier survient avec une pathologie du rythme cardiaque, des troubles de la conduction, un infarctus du myocarde.

La syncope neurogène peut être:

- vasodépresseur, survenant plus souvent chez les adolescents souffrant d'algie, de congestion, de stress émotionnel, de position debout prolongée, de peurs diverses;

- orthostatique, se manifestant par une forte adoption d'une position verticale, prenant certains médicaments de la pharmacopée;

- se produisent en raison d'une sensibilité accrue du sinus carotidien;

- apparaissent en raison d'une compression à l'intérieur des seins (apparaît avec des mictions nocturnes fréquentes, de la toux, des selles).

Les évanouissements d'hyperventilation résultent d'un sentiment de peur, d'anxiété de la part de l'individu. Son mécanisme est dû à une augmentation incontrôlée de la fréquence et à un approfondissement de la respiration..

Voici les signes et symptômes typiques de perte de conscience. Avant de sombrer dans l'inconscience, l'individu ressent souvent une crise d'étourdissement, de nausée, un voile, vole devant ses yeux, le sujet entend un tintement, une faiblesse soudaine s'installe et parfois bâille. Les membres peuvent également céder et une sensation d'évanouissement imminent peut apparaître..

Les symptômes caractéristiques de la maladie décrite comprennent: sueur froide, peau fanée, bien que certaines personnes puissent conserver une légère rougeur. Après être tombé dans un état insensible, l'épiderme de l'individu acquiert une teinte cendrée, la fréquence des contractions myocardiques peut augmenter ou diminuer, le pouls est caractérisé par une légère plénitude et le tonus musculaire est réduit. Pendant le séjour d'un individu en état d'évanouissement, ses pupilles sont dilatées, elles réagissent lentement à la lumière. Les réflexes sont souvent faibles ou absents. Les symptômes avec perte de conscience à court terme ne persistent pas plus de deux secondes.

La perte de conscience prolongée est caractérisée par une perte de conscience qui dure plus de cinq minutes. Cette condition est souvent accompagnée de convulsions et de mictions involontaires..

Habituellement, les médecins distinguent trois phases de perte de conscience: étourdissement, évanouissement, post-évanouissement.

L'état précédant la perte de conscience est caractérisé par l'apparition de précurseurs. Cet état dure jusqu'à vingt secondes. Il se manifeste par les symptômes suivants: nausées, manque d'air, vertiges sévères, faiblesse, sensation de lourdeur dans les membres inférieurs, pâleur du derme, sueurs froides, engourdissement des extrémités, essoufflement, pouls faible, chute de pression, assombrissement et apparition de «mouches» dans les yeux, peau grise couvertures, les malades peuvent sonner. Chez certains patients, en plus des symptômes analysés, de l'anxiété ou une sensation de peur, des palpitations, des bâillements, une sensation de boule dans la gorge, un engourdissement du bout de la langue, des doigts, des lèvres apparaissent également. Souvent, la perte de conscience ne se produit pas et l'attaque se termine par les symptômes énumérés. Surtout lorsqu'il est pris par le patient immédiatement après l'apparition du premier signe avant-coureur d'une position horizontale. Très rarement, un état d'évanouissement est caractérisé par une soudaineté, c'est-à-dire qu'il se produit en l'absence de précurseurs précédents. Par exemple, avec diverses perturbations du rythme myocardique. Le sentiment de perte de conscience et de "flotter sous les pieds de la terre" est le signe final de la phase en question.

Le stade de l'évanouissement lui-même présente les signes suivants de perte de conscience: perte de conscience, respiration superficielle, diminution du tonus musculaire, faiblesse des réflexes neurologiques et parfois convulsions. Les pupilles sont dilatées, la réponse à la lumière est réduite. Le pouls est plutôt faible ou pas du tout ressenti.

Alors que dans un état insensible, l'épiderme acquiert une pâleur, une teinte cendrée ou verdâtre, les membres sont froids au toucher, la pression diminue (la pression systolique atteint 60 mm Hg et moins), les pupilles sont dilatées, elles réagissent mal à la lumière, la respiration devient superficielle (parfois il semble qu'une personne ne respire pas du tout), le pouls est plutôt faible, filiforme, les réflexes diminuent. Si après vingt secondes la circulation sanguine dans le cerveau n'est pas rétablie, une miction et une défécation involontaires peuvent survenir, des convulsions sont également possibles.

Le stade post-évanouissement est caractérisé par la persistance d'une faiblesse générale sur fond de retour de conscience. Dans le même temps, une forte adoption d'une position horizontale peut donner lieu à une nouvelle attaque.

Après un retour complet de conscience, les patients n'ont aucune désorientation dans le temps, dans leur propre personnalité et dans l'espace. La première réaction à l'évanouissement est la peur. Par conséquent, la respiration et les battements cardiaques deviennent plus fréquents. Les gens se sentent fatigués, se sentent faibles, des sensations souvent désagréables apparaissent dans la région épigastrique. Les gens ne se souviennent pas de la phase intermédiaire de l'état insensible. Leurs derniers souvenirs concernent la première étape, c'est-à-dire une dégradation du bien-être.

Perte de conscience à court terme

Une chute brutale dans un état insensible provoque toujours un stress chez les personnes, car leur cerveau associe le phénomène en question à un trouble potentiellement mortel ou à une mort imminente. La perte de conscience est principalement due à une carence en O2 dans les tissus cérébraux. Étant donné que cet organe a un échange métabolique assez intense et la nécessité de consommer une énorme quantité d'oxygène, une légère diminution de la teneur en oxygène entraîne une altération de la conscience..

Le cerveau régule le fonctionnement du corps. Il peut également désactiver les organes qu'il considère actuellement insignifiants pour la vie du corps et aider les organes vitaux, par exemple le cœur. En désactivant la conscience, le cerveau, pour ainsi dire, désactive les consommateurs d'oxygène individuels de la chaîne pour réduire la dépense énergétique du corps. La conséquence en est une faiblesse musculaire, des étourdissements et une perte de conscience, dans laquelle le corps prend une position horizontale, devient complètement immobilisé, ce qui permet au corps de diriger le flux sanguin vers les neurones du cerveau. En raison de ce mécanisme, l'individu revient rapidement à la conscience..

La perte de conscience à court terme est neurogène, somatogène et extrême.

À son tour, la syncope neurogène est causée par divers facteurs et est subdivisée en les types suivants, à savoir syncope réflexe, émotiogène, associative, discirculatoire, inadaptée.

L'évanouissement réflexe est provoqué par une augmentation de la tension du système nerveux parasympathique, une chute de pression due à l'expansion rapide des capillaires, ce qui réduit l'apport sanguin au tissu cérébral. Ce type d'évanouissement se produit principalement en position debout. Une perte de conscience réflexe peut survenir en raison d'une exposition à des facteurs de stress, une sensation soudaine de douleur (plus souvent chez les jeunes). De plus, la variation considérée de l'état d'évanouissement se produit souvent avec un mouvement rapide d'une position horizontale à un corps humain vertical, avec un long séjour en position horizontale, l'acte de défécation, la miction, en mangeant (principalement chez les personnes âgées).

La perte de conscience émotionnelle se produit en raison d'une forte explosion émotionnelle, de la peur. Plus souvent observé dans des conditions névrotiques. Souvent, les personnes émotionnellement instables, dans le contexte d'un événement effrayant, ont des battements de cœur, une sensation de chaleur et des difficultés à respirer. Vous pouvez également ressentir une sensation de perte de conscience.

Une syncope associative survient si le sujet a un souvenir de situations pathogènes passées associées à une perte de conscience.

L'inconscience dyscirculatoire est causée par un spasme transitoire des capillaires cérébraux qui, pendant une courte période, prive un certain segment du cerveau d'oxygène. Le type d'état insensible le plus souvent décrit se trouve chez les sujets souffrant de dystonie vasculaire, de migraines, de crise hypertensive.

Une perte de conscience inadaptée apparaît lorsqu'un individu se trouve dans une pièce chaude, dans un environnement à faible ou haute teneur en oxygène.

La syncope cardiogénique se produit en raison d'une pathologie cardiaque, par exemple, une maladie valvulaire, un débit sanguin insuffisant, des arythmies.

Une perte de conscience soudaine de nature somatogène est associée à un dysfonctionnement de certains organes. Par conséquent, il est d'origine cardiogénique, hypoglycémique, anémique et respiratoire..

La syncope anémique survient à la suite d'une perte de sang importante, en particulier d'une perte quantitative d'érythrocytes, qui sont les principaux porteurs d'O2.

Une perte de conscience hypoglycémique est observée dans une situation de diminution soudaine et rapide de la glycémie, qui est le principal nutriment du cerveau..

La syncope respiratoire est causée par un trouble du système respiratoire.

La perte de conscience de la genèse extrême se produit en raison de l'influence de divers facteurs externes. Ça arrive:

- enivrant, par inhalation de divers gaz toxiques;

- médicaments, en raison de la prise de médicaments de la pharmacopée qui réduisent le tonus des capillaires;

- hyperbare, en raison de la pression élevée dans le système respiratoire en raison de l'augmentation des chiffres de la pression atmosphérique;

Évanouissement et perte de conscience, quelle est la différence

Ces deux phénomènes ne sont pas rares, mais il est assez difficile pour une personne non préparée de déterminer si un individu s'est évanoui ou a perdu connaissance. Un profane ordinaire n'a pas les connaissances appropriées, il ne peut donc pas remarquer la différence entre l'évanouissement et la perte de conscience..

Ainsi, l'évanouissement est une perte de raison soudaine et à court terme, qui se produit en raison d'une défaillance transitoire des capillaires du cerveau. En d'autres termes, le cerveau ressent un manque d'oxygène en raison d'une mauvaise circulation sanguine. L'état décrit se produit en raison d'une forte privation d'oxygène. Elle s'accompagne d'une suppression des réflexes, d'une diminution de la fréquence des contractions myocardiques, d'une diminution de la pression.

La perte de conscience est un trouble à long terme dans lequel il y a un manque de réflexes et une dépression du système nerveux ganglionnaire. La violation en question est dangereuse avec la possibilité d'entrer dans le coma.

Voici les principales caractéristiques de la perte de conscience et de l'évanouissement.

Absolument tous les individus peuvent tomber dans un état de syncope ou d'évanouissement, sans tenir compte de leurs différences d'âge, de sexe et de condition physique. Un évanouissement court survient plus souvent avec peur, dans une pièce bouchée par manque d'air, pendant les règles, pendant la gestation, avec une diminution soudaine de la pression, en raison d'une surdose de drogue ou d'un abus de liquides contenant de l'alcool, avec un effort physique excessif, une grève de la faim ou une mauvaise alimentation. Chacun des facteurs ci-dessus provoque la sortie de sang du tissu cérébral, ce qui entraîne une privation d'oxygène à court terme des neurones.

Les principaux signes de syncope (évanouissement) sont les suivants: légère opacification de l'esprit, bruit dans les oreilles, bâillement, vertiges, refroidissement des extrémités, pâleur ou cyanose du derme, transpiration abondante, diminution de la tension musculaire, nausées, chute de pression, sensation désagréable dans la bouche, pupilles dilatées... Tomber dans un état d'évanouissement ressemble à une personne qui s'installe progressivement sur le sol. La déconnexion de la conscience ne se produit pas instantanément et peut durer jusqu'à 120 secondes.

La perte de conscience est une syncope prolongée résultant d'une grave carence en oxygène dans les cellules cérébrales.

Parmi les facteurs à l'origine de la violation en question, on distingue: une altération du flux sanguin dans les capillaires causée par une thrombose, une arythmie, un rétrécissement de la lumière des capillaires sanguins, une embolie, une congestion veineuse, une insuffisance du débit cardiaque, une diminution de la concentration en sucre, une surdose d'insuline, une épilepsie, une commotion cérébrale, des pathologies du système nerveux maladies chroniques du système pulmonaire, ostéochondrose du segment cervical, intoxication du corps par divers agents toxiques, tels que: nicotine, monoxyde de carbone, substances contenant de l'alcool.

Dans un état inconscient, l'individu est immobile. Il n'a aucune réaction aux stimuli externes, les muscles du corps sont détendus, ce qui permet une miction involontaire ou un acte de défécation, la photosensibilité des pupilles est réduite. On note également une cyanose de la peau, une cyanose des ongles due à une respiration altérée et une carence en oxygène..

Premiers secours en cas de perte de conscience

Constatant que l'individu perd connaissance au premier virage, il est recommandé de fournir les premiers soins et de prendre des mesures pour éviter l'apparition d'ecchymoses et de blessures à la tête. Ensuite, le facteur étiologique de la syncope doit être éliminé. Par exemple, si une personne s'est éteinte à cause de la chaleur, la température ambiante doit être réduite en ouvrant les fenêtres. Vous pouvez essayer de ramener une personne à la conscience grâce à des stimuli externes (aspersion du visage avec de l'eau froide, tapotements sur les joues, irritation à l'ammoniaque).

Les premiers soins pour perte de conscience devraient exclure les agitations et les histoires inutiles. La panique ne fera qu'empirer les choses.

Si un individu a un évanouissement normal, l'élimination du facteur qui a causé une telle condition ramènera rapidement la personne à la raison. Avec un état d'évanouissement, une perte de conscience se produit en raison d'une violation de l'apport sanguin au cerveau. Par conséquent, le rétablissement de la circulation sanguine normale est la tâche principale des personnes qui fournissent une assistance. Afin de ramener le flux sanguin à un état normal, il est nécessaire de coucher la victime. Dans ce cas, son corps doit être placé au même niveau que sa tête. Cela signifie que, contrairement à l'opinion populaire des habitants, vous n'avez rien à mettre sous la tête, et plus encore, il ne doit pas être rejeté. Étant donné que le tonus vasculaire est réduit, le fait d'élever la tête entraînera la sortie de sang des cellules cérébrales et la restauration de l'apport sanguin au cerveau ne se produira pas..

L'aide en cas de perte de conscience diffère généralement peu des mesures visant à empêcher une personne de s'évanouir. Le patient doit être éloigné de la zone d'exposition à des facteurs dommageables, déboutonné ses vêtements pour permettre l'accès à l'air, s'allonger horizontalement, secouer ou essayer de soulever le patient n'est pas recommandé. Si des saignements de nez se produisent, l'individu doit être allongé sur un côté. Il est impossible de boire une personne insensible, car ses réflexes, y compris celui de la déglutition, sont absents. Le patient peut s'étouffer si vous essayez de le forcer à boire. Si l'individu n'a pas repris conscience après cent vingt secondes, il doit être hospitalisé.

L'évanouissement survient rarement soudainement. Il fait souvent suite à des symptômes de pré-évanouissement, qui incluent une augmentation rapide des nausées, des étourdissements, des acouphènes et des yeux troubles. Tout ce qui précède est observé dans un contexte de faiblesse générale. Parfois, des bâillements et des sueurs peuvent apparaître. L'épiderme humain acquiert une pâleur cireuse. Après quoi on note la relaxation des muscles, l'individu s'éteint et s'installe. Du moment de la détection des premiers signes de mauvaise santé à la chute, le plus souvent, il ne s'écoule pas plus de soixante secondes. Par conséquent, la perte de conscience, les premiers soins doivent commencer immédiatement après l'apparition des précurseurs d'ouverture. Après tout, le facteur étiologique est souvent inconnu..

Il est impossible pour une personne qui a repris conscience de donner de manière indépendante des médicaments, en particulier de la nitroglycérine pour les plaintes d'algie cardiaque. Étant donné que de telles actions peuvent entraîner une baisse de la pression artérielle, ce qui entraînera des évanouissements répétés. Souvent, la perte de conscience se produit dans le contexte d'une forte baisse de pression, à laquelle toute substance contenant des nitrates est complètement contre-indiquée.

La perte de conscience est considérée comme un symptôme plutôt menaçant, indiquant la présence d'une pathologie grave dans le corps. Par conséquent, le traitement de la perte de conscience doit être fourni immédiatement. La personne aidant à la perte de conscience n'a pas le temps de paniquer. Après tout, tout retard comporte souvent une menace sérieuse pour la vie de la victime.

La perte de conscience n'est pas difficile à diagnostiquer. Il suffit juste de noter la présence de phénomènes tels que l'absence de réponse aux stimuli externes, couvrant les stimuli douloureux, l'immobilité complète, à l'exclusion des convulsions. Dans le même temps, la détermination du facteur étiologique est souvent difficile..

Afin de faciliter la tâche de diagnostic de la syncope, les médecins utilisent toutes les méthodes de recherche connues de la science moderne. Le processus de diagnostic commence par l'étude de l'anamnèse, qui nous permet d'identifier la présence de pathologies pouvant provoquer une perte de conscience, de déterminer la prise de médicaments de la pharmacopée qui abaissent la pression ou affectent le fonctionnement du système nerveux, il s'avère, si possible, un phénomène provoquant, par exemple, une surcharge physique, une montée rapide d'une position couchée, être dans une pièce étouffante, chauffer.

À partir des tests de laboratoire, tout d'abord, le sang est prélevé:

- pour une analyse générale pour identifier la présence d'anémie;

- pour déterminer la concentration de glucose (ce test vous permet d'établir la présence d'hyper ou d'hypoglycémie);

- pour identifier les indicateurs de saturation sanguine en O2 (aide à identifier les anomalies qui interfèrent avec l'oxygénation normale).

Diverses études instrumentales sont également menées:

- un électrocardiogramme, qui vous permet d'établir la présence d'un bloc cardiaque et d'une arythmie;

- une sorte d'électrocardiogramme - surveillance quotidienne du rythme myocardique;

- examen échographique du muscle cardiaque, qui aide à détecter les changements dans la contractilité cardiaque du cœur, pour établir l'état des valves;

- Échographie Doppler des capillaires carotidiens, qui aide à établir des barrières à la circulation sanguine;

- tomodensitométrie pour détecter les pathologies cérébrales;

- imagerie par résonance magnétique, visant à identifier les segments endommagés du tissu cérébral.

Afin de ne pas faire face à la violation en question dans la vie, il est nécessaire de s'engager dans des mesures préventives.

Pour éviter les syncopes, l'exercice régulier est idéal pour optimiser la circulation sanguine naturelle et renforcer les capillaires sanguins. Il convient de garder à l'esprit que toute charge sur le corps doit tout d'abord être régulée et modérée. Pas besoin d'essayer de battre des records olympiques dès la première leçon. L'essentiel ici est systématique, pas d'intensité. De plus, la promenade nocturne minimise non seulement les risques de perte de conscience, mais augmente également la résistance globale du corps à divers maux et stress..

L'aromathérapie occupe également une place importante dans la liste des mesures préventives. Les procédures d'arôme régulières aident à se débarrasser des convulsions, des spasmes, à améliorer la circulation sanguine, à la saturation du sang O2.

En plus des mesures préventives énumérées, il existe des mesures visant à éviter les évanouissements en se sentant annonciateurs. Si soudainement il y a un engourdissement des extrémités, des nausées, des sueurs froides, alors vous devez rapidement prendre une position couchée, tout en levant les jambes ou en vous asseyant, en baissant la tête au-dessous du niveau du genou. Ensuite, vous devez retirer de la zone du cou tous les objets qui interfèrent avec la respiration libre (cravate, écharpe). Après avoir soulagé la condition, il est recommandé de boire de l'eau ou du thé sucré..

Auteur: Psychoneurologue N.N. Hartman.

Médecin du Centre Médical et Psychologique "PsychoMed"